/sports/hockey
Navigation

Les Islanders survivent

Jordan Eberle joue les héros en deuxième prolongation

Coup d'oeil sur cet article

Blanchi de la feuille de pointage lors des trois derniers matchs, Jordan Eberle n’avait inscrit qu’un but à ses 14 dernières sorties. Il ne pouvait choisir un meilleur moment pour doubler sa production.

L’attaquant des Islanders a procuré une victoire de 2 à 1 aux siens grâce à un but inscrit à 12 min 30 s de la deuxième période de prolongation, hier soir, au Rogers Place d’Edmonton.

Sur une attaque à deux contre un, Eberle a accepté une passe d’Anders Lee avant de déjouer Andrei Vasilevkiy d’un tir sur réception. En secouant les cordages, l’attaquant a permis aux New-Yorkais d’éviter l’élimination et de forcer la tenue d’un sixième match dans cette finale de l’Association de l’Est qui les oppose au Lightning de Tampa Bay.

Privé de Brayden Point pour la deuxième fois en trois matchs, le Lightning n’a que lui à blâmer pour ce revers. Manquant grandement de finition, les attaquants floridiens ont raté plusieurs occasions.

Ils ont même été incapables de profiter d’une supériorité numérique de quatre minutes. Anthony Beauvillier avait accidentellement atteint Mikhail Sergachev au visage avec son bâton alors qu’il restait moins de 90 secondes à jouer à la troisième période.

Trotz modifie ses trios

Dans le but de stimuler son attaque, Barry Trotz avait apporté plusieurs modifications à ses trios. Il avait même habillé sept défenseurs, imitant ainsi la recette tant appréciée de Jon Cooper et du Lightning.

Utilisé au centre de Lee et de Cal Clutterbuck, Mathew Barzal, auteur de deux maigres points depuis le début de cette confrontation, a semblé ravigoté par les mouvements de personnel de son entraîneur.

En plus de participer au but de Ryan Pulock, il a tenté 10 tirs en direction de Vasilevskiy. Sept d’entre eux ont été bloqués. Néanmoins, il est venu bien près de donner la victoire à son équipe, oublié dans l’enclave lors de la première prolongation.

D’ailleurs, l’athlète de 23 ans a été l’attaquant le plus utilisé des Islanders avec un temps de jeu de 31 min 28 s.

Une première depuis Brian Leetch

Toutefois, ce n’est rien à côté des 36 min 19 s que Nikita Kucherov a passé sur la patinoire. Il a, lui aussi, passé bien près de mettre fin aux hostilités, mais son tir a frappé l’extérieur du poteau droit.

Dire que le Russe a failli quitter la rencontre à mi-chemin du match.

En appliquant une mise en échec à Brock Nelson, Kucherov a semblé se blesser à une jambe. Il a retraité au banc en grimaçant, après quoi il est sauté sur la glace durant les arrêts de jeu pour évaluer l’état de la situation.

Perdre Kucherov alors qu’il doit déjà se passer de Steven Stamkos et de Point aurait été une autre grosse tuile sur la tête du Lightning.

Leader incontesté de cette équipe, Victor Hedman a secoué les cordages pour la huitième fois des présentes séries éliminatoires. Le Suédois est devenu le dixième défenseur à inscrire au moins huit buts dans un même tournoi.

Brian Leetch, en 1993-1994, avait été le dernier arrière à accomplir l’exploit. Le record de 12 buts appartient à Paul Coffey depuis le printemps de 1985. Le défenseur des Oilers avait marqué ses 12 buts en 18 matchs.

Le prochain rendez-vous entre les deux équipes aura lieu jeudi soir, à 20h. Pendant ce temps, les Stars attendent patiemment de savoir contre qui ils se mesureront en finale de la Coupe Stanley.