/news/currentevents
Navigation

Un corps inanimé et une enquête criminelle

Un Beauceron pourrait être la victime d’un homicide

Un corps inanimé et une enquête criminelle
Photo Agence QMI, Steve Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Un homme d’une quarantaine d’années pourrait avoir été victime d’un meurtre à l’intérieur de son logement de la 18e Rue à Saint-Georges, en Beauce.

La Sûreté du Québec enquête sur les circonstances nébuleuses du décès d’un homme dont le corps inanimé a été découvert à son domicile mercredi. Sans fournir plus de détails, la SQ croit toutefois qu’un crime pourrait avoir été commis.

Les policiers ont érigé mercredi un important périmètre à Saint-Georges à la suite de la découverte du corps d’un homme possiblement victime d’un crime.
Photo Agence QMI, Steve Poulin
Les policiers ont érigé mercredi un important périmètre à Saint-Georges à la suite de la découverte du corps d’un homme possiblement victime d’un crime.

Dès 9 h 30, un périmètre policier a été établi dans ce secteur, mais l’enquête a progressé lentement.

La mort a d’abord été considérée comme étant « suspecte », et aucune hypothèse n’a été écartée, y compris celle de l’homicide.

Un corps inanimé et une enquête criminelle
Photo Agence QMI, Steve Poulin

Un crime

Des techniciens du service de l’identité judiciaire se sont rendus sur place pour analyser la scène.

« Toutes les hypothèses sont envisagées. Pour le moment, on tente vraiment de déterminer les circonstances qui ont mené à ce décès », a indiqué un porte-parole de la SQ, Louis-Philippe Bibeau.

Un peu plus tard, les autorités policières ont confirmé la présence des enquêteurs des crimes contre la personne. L’hypothèse d’une surdose n’était donc plus à l’étude.

Les crimes contre la personne comportent l’usage de violence contre une personne et ces crimes comprennent l’homicide, les tentatives de meurtre, les voies de fait, l’agression sexuelle et le vol qualifié.

Aucune arrestation n’a encore eu lieu dans ce dossier. 

Un fuyard

Outre cette enquête pour un possible homicide, les patrouilleurs de Saint-Georges ont été fort occupés mercredi avec un accident hors de l’ordinaire.

Vers 9 h 15, un automobiliste a fait une sortie de route sur la route 204 près de la municipalité de Saint-Martin. 

Après l’embardée, le conducteur a pris la fuite dans un boisé en bordure de la rivière Chaudière.

Le maître-chien a été mis à contribution et l’individu a été retrouvé dans la rivière. Les deux événements ne semblent pas reliés.

– Avec la collaboration de Dominique Lelièvre