/news/coronavirus
Navigation

Les laboratoires du Saguenay–Lac-Saint-Jean débordés

Coup d'oeil sur cet article

Avec toutes ces demandes de tests, la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean a été appelée en renfort et les techniciens de laboratoire d'hôpitaux sont débordés tellement le travail s'accumule.

«Les gens sont épuisés actuellement», a avoué Nancy Poulin, présidente de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS). 

L'équipe du laboratoire de Chicoutimi est débordée. 

«Il y a une pression immense qui est mise sur le personnel en laboratoire, une pression qui occasionne de la fatigue, de la surcharge... le laboratoire de Chicoutimi est dans une situation de vulnérabilité», explique Mme Poulin. 

Depuis le début de la pandémie, les charges de travail s’accumulent. 

«Il y a jusqu'à 900 tests par jour qui sont effectués à Chicoutimi pour la COVID-19. Dans les 900, il y en a 300 qui proviennent d'autres régions, en ce moment, on peut aider les autres régions, mais si le Saguenay–Lac-Saint-Jean tombe dans le jaune ou pire, ça va être problématique», a expliqué la présidente. 

Le CIUSSS a d’ailleurs observé une augmentation de 30% des analyses pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord ainsi que le Nord-du-Québec. 

«Si nous pouvons actuellement nous organiser pour aider et soutenir d'autres régions dans le besoin, on va le faire au même type que si l'inverse se produisait, on pourrait demander et obtenir de l'aide d'autres régions», a expliqué Joëlle Savard, porte-parole du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean. 

Pendant ce temps, certaines analyses ont pris du retard. 

«Avant la COVID, il y a avait déjà des retards dans certaines analyses, on doit maintenant essayer de rattraper ce retard, en plus de faire les analyses de la COVID-19», a déclaré Nancy Poulin. 

La solution idéale est unanime: il faudrait des employés supplémentaires. Cependant, ces derniers se font rares. 

«Malheureusement, il n'y a pas de personnel, donc on fait avec ceux que nous avons, mais ça rentre au compte-gouttes, ça commence à aller en congé de maladie, et ce sont surtout des jeunes! C'est inquiétant de voir qu'il y a de nouveaux membres du personnel qui arrivent pour prêter main-forte à ceux qui étaient déjà là et que déjà, après quelques années, ils doivent repartir à la maison pour se reposer», s’est inquiété Mme Poulin. 

«Nous avons un défi au niveau du recrutement, nous sommes en période de vacances, donc on a encore des absences en lien avec les congés, mais l'affichage de postes est en cours et nous croyons que, dans les prochaines semaines, nous pourrons être en mesure de stabiliser la situation», a dit Joëlle Savard. 

Pour l'instant, l'équipe reste optimiste et redouble d'efforts. 

«Ils continuent de lever la main et viennent travailler! Ils tiennent le réseau à bout de bras et tiennent aussi toute cette pandémie», a lancé Mme Savard.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres