/sports/golf
Navigation

Matthew Wolff joue la ronde d’une vie

Matthew Wolff
Photo AFP Matthew Wolff

Coup d'oeil sur cet article

L’Américain Matthew Wolff a réalisé la meilleure ronde de la semaine, samedi, sur le terrain du club de golf Winged Foot, à Mamaroneck dans l’État de New York, en remettant une carte de 65 (-5) lors de la troisième journée de l’Omnium des États-Unis.

• À lire aussi: Taylor Pendrith contre vents et marées

Il égalise ainsi Justin Thomas qui a, lui aussi, frappé la balle à 65 reprises lors de la première journée.

Celui qui en est à sa première participation au tournoi du Grand Chelem a réussi six oiselets, dont cinq sur le premier neuf, et un seul boguey. Il est l’un des sept joueurs qui ont remis un pointage sous la normale lors de la troisième ronde et l’un des trois golfeurs à posséder un cumulatif sous la normale. Ses 205 (-5) coups lui permettront d’entamer ses 18 derniers trous avec des avances respectives de deux et quatre coups sur ses plus proches poursuivants, soit l’Américain Bryson DeChambeau et le Sud-Africain Louis Oosthuizen.

Matthew Wolff
Photo AFP

À 21 ans, Wolff pourrait remporter l’Omnium des États-Unis à sa première tentative, un exploit qui n’a pas été réalisé depuis 1913. Un dénommé Francis Ouimet avait alors accompli ce fait d’arme.

«Je vais probablement être un peu stressé, a indiqué Wolff au site de la PGA, après avoir terminé le parcours samedi. C’est l’Omnium des États-Unis et j’ai l’avance. Je vais essayer de rester le plus calme que je peux. Je me suis mis dans une bonne position. J’ai fait tout ce que je peux jusqu’à maintenant, et demain, je vous promets que je vais faire du mieux que je peux.»

«Je ne crois pas que quelqu'un pourra assurer la poursuite. Il sera impossible à rattraper», a indiqué Xander Schauffele, qui pointe au quatrième rang à égalité avec deux autres participants grâce à un pointage égal à la normale de 210 après trois rondes, dans l’éventualité où Wolff connaît une autre bonne journée.

Patrick Reed
Photo AFP
Patrick Reed

Patrick Reed et Justin Thomas, qui occupaient respectivement les premier et troisième rangs après 36 trous, ont connu des journées désastreuses. Le premier a frappé la balle à 77 (+7) reprises, tandis que le second l’a cogné une fois de moins.

Du côté des Canadiens, ni Adam Hadwin ni Taylor Pendrith n’a été en mesure de déjouer le difficile parcours afin de grimper de quelques places au classement. Hadwin a remis une carte de 74 (+4) et possède un cumulatif de 219 (+9). Il a perdu cinq places et pointe maintenant au 38e rang, à égalité avec l’Australien Adam Scott.

Pendrith avait commencé la journée à égalité avec son compatriote, mais il a cogné l’objet blanc une fois de plus que Hadwin. Il occupe la 40e position, à égalité avec six joueurs.