/news/coronavirus
Navigation

Toujours à l'hôpital, cinq mois après avoir attrapé la COVID-19

Témoignage percutant

Coup d'oeil sur cet article

La conjointe d'un homme hospitalisé depuis cinq mois livre un témoignage percutant. Elle indique que son mari, testé positif en avril, n'est plus le même homme. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Plus de 400 nouveaux cas au Québec

La vie de Sylvain Nobert, 57 ans, un employé de Purolator qui était actif et en forme, a changé du tout au tout en avril dernier.

«Réveillez-vous parce que c'est du sérieux, ce qu'on fait! C'est du sérieux, c'est pas une "joke", là!» lance-t-il.

Il a ressenti rapidement les premiers symptômes de la COVID-19 et, ensuite, les choses ont déboulé. Il a été hospitalisé à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal, où on l'a intubé et plongé dans un coma artificiel pendant un mois.

Sa conjointe et sa fille n'ont eu aucun contact physique avec M. Nobert pendant trois mois. Cet épisode lui a fait perdre 60 lb et beaucoup de masse musculaire, sa mobilité est maintenant réduite et il doit réapprendre à marcher, lui qui a recours à une marchette. Il a de plus subi l'ablation du côlon.

Sa conjointe a tenu à dire aux sceptiques que le virus peut laisser des séquelles, comme c'est le cas pour M. Nobert.

«Mon Dieu, s’ils ne croient pas, qu’ils viennent voir mon mari, ils vont prendre toute [la mesure des] conséquences de ce que ce virus peut nous amener», a dit Louise Simard, en entrevue avec TVA Nouvelles samedi.

«Il est parti rapidement et ça fait cinq mois, et il n’est toujours pas rendu à la maison en ce moment, et avec des séquelles. Il va récupérer, mais on ne sait pas combien de temps ça va prendre», a-t-elle ajouté.