/sports/soccer/impact
Navigation

Se tirer dans le pied

Un autre carton rouge fait mal à l’Impact

Coup d'oeil sur cet article

​L’Impact a bousillé un bon début de match quand Romell Quioto a été expulsé de la rencontre après seulement 16 minutes, et l’Union de Philadelphie en a profité pour prendre la mesure des Montréalais par la marque de 4 à 1 au Red Bull Arena, où l’Impact était l’équipe « à domicile ».

• À lire aussi: Henry en a assez

Quioto est passé de héros à zéro en l’espace de dix minutes. Il a d’abord ouvert la marque en décochant un bon coup franc qui a surpris Andre Blake sur sa gauche à la 5e minute.

Puis, il y est allé d’un geste de frustration stupide et égoïste en donnant un coup de coude à la tête de Mark McKenzie, qui le suivait à la trace. Le carton jaune est devenu rouge après la révision vidéo.

Le Bleu-blanc-noir vient de recevoir un rouge direct dans trois matchs d’affilée, dont deux qui ont résulté de coups de sang. Cette équipe va devoir travailler à contrôler ses émotions. 

Photo USA TODAY Sports

Dommage

C’est dommage puisque l’Impact faisait une très bonne amorce de match, détenant la majorité de la possession de balle contre l’une des meilleures équipes de l’Association Est.

Mais tout ça a changé après la sortie de Quioto puisque l’Union créait l’égalité moins de dix minutes plus tard sur un but opportuniste d’Alejandro Bedoya (22e minute).

  • Écoutez la chronique sportive de Jean-François Baril, animateur de l’émission Avantage Numérique, à QUB Radio:

Le Bleu-blanc-noir a toutefois repris ses esprits par la suite et semblait tenir bon jusqu’à ce que Kacper Przybylko reçoive un beau centre de Matt Real pour marquer de la tête en fin de première demie (45e+3).

Et ce qui est doublement agaçant, c’est que l’Impact a fait une bonne première demie dans l’ensemble malgré les circonstances et que ce sont deux erreurs de marquage sur deux centres qui ont occasionné les buts de l’Union.

Pénible

L’Impact semblait dans le coup après la première demie même s’il tirait de l’arrière.

Mais Przybylko a inscrit son second but du match dès la 47e minute pour couper les jambes d’une équipe qui était déjà fatiguée avant même de devoir jouer avec un homme en moins pendant 75 minutes.

Anthony Fontana a ajouté à l’avance de l’Union en marquant finalement à la 65e après avoir été frustré par Clément Diop à plus d’une reprise.

Pas de répit

Le Bleu-blanc-noir n’aura pas beaucoup de temps pour panser ses blessures et reprendre son souffle puisqu’il affrontera le Revolution de la Nouvelle-Angleterre au Gillette Stadium, mercredi.

Photo USA TODAY Sports

Et si Emanuel Maciel et Rudy Camacho seront en mesure de revenir au jeu, Thierry Henry sera privé de son meilleur buteur, Romell Quioto, suspendu en raison de son carton rouge.

Et on peut penser que Karifa Yao pourrait obtenir son premier départ en carrière en Nouvelle-Angleterre puisqu’il s’est fort bien débrouillé lors des 37 minutes qu’il a jouées.

On se dit qu’après trois matchs où il a multiplié les erreurs, Rudy Camacho est peut-être dû pour un petit repos. Quant à celui qui l’a remplacé hier, Joel Waterman, il a paru rouillé puisqu’il n’avait pas joué depuis belle lurette. 

Bulletin  

7,5/10 : Zachary Brault-Guillard    

  • Il essaie d’apporter des choses en attaque, mais il trouve peu de joueurs pour jouer avec lui. Généralement bon défensivement.        

7,5/10 : Clément Diop    

  • Il a souvent été laissé à lui-même. Il a volé plusieurs buts à l’Union en seconde demie.        

7/10 : Luis Binks    

  • Il est peut-être un peu moins en vue que lors des derniers matchs, mais il demeure tout de même le défenseur le plus fiable de l’équipe.        

7/10 : Karifa Yao    

  • Il obtient ses premières minutes en carrière et s’en tire assez bien dans les circonstances.        

7/10 : Victor Wanyama    

  • Il travaille dans l’ombre et il fait du bon travail en récupération même si on le remarque peut-être un peu moins.        

6,5/10 : Samuel Piette    

  • Soirée de travail honnête. Il n’a pas beaucoup d’occasions d’appuyer l’attaque, et le carton change la donne.        

6/10 : Lassi Lappalainen    

  • Il tente de provoquer des choses dans son couloir et se sert de sa vitesse, mais sans succès.        

6/10 : Bojan    

  • Son exécution est déficiente, et il manque de réalisme dans la surface adverse. Il doit profiter de ses chances. Il assume un bon rôle défensif.        

5,5/10 : Orji Okwonkwo    

  • Il soutire la faute qui mène au coup franc réussi de Quioto. Sa charge de travail augmente après l’expulsion de Quioto, mais il ne gagne pas assez de duels.        

5,5/10 : Saphir Taïder    

  • Son implication est bonne, mais il manque de justesse dans sa distribution.        

5/10 : Joel Waterman    

  • Il se fait manger tout rond sur le troisième but de l’Union et il ne parvient pas à rattraper Aaronson. Pas une soirée facile.        

5/10 : Jukka Raitala    

  • Son positionnement est déficient sur les deux premiers buts de l’Union, et il est souvent débordé dans son couloir.        

2/10 : Romell Quioto    

  • Il décoche un très bon coup franc qui donne les devants à son équipe et il pose un geste idiot quelques minutes plus tard qui lui vaut un carton rouge.        
1
4
Montréal
Gardien:
Clément Diop.
Défenseurs:
Zachary Brault-Guillard, Joel Waterman (remplacé par Karifa Yao à la 53e), Luis Binks, Jukka Raitala.
Milieu:
Victor Wanyama, Saphir Taïder, Samuel Piette, Bojan (remplacé par Lassi Lappalainen à la 60e), Orji Okwonkwo (remplacé par Jorge Corrales à la 75e).
Attaquant:
Romell Quioto.
Philadelphia
Gardien:
Andre Blake.
Défenseurs:
Olivier Mbaizo, Jakob Glesnes, Mark McKenzie, Matt Real.
Milieu:
Warren Creavalle (remplacé par Anthony Fontana à la mi-temps), Jamiro Monteiro, Brenden Aaronson (remplacé par Jack de Vries à la 87e), Alejandro Bedoya (remplacé par Cole Turner à la 87e).
Attaquant:
Andrew Wooten (remplacé par Ilsinho à la 64e), Kacper Przybylko (remplacé par Sergio Santos la 72e).
But
Montréal : Romell Quioto (5e) PHILADELPHIE : Alejandro Bedoya (22e), Magee (57e), Kacper Przybylko 2 (45e + 3 et 47e), Anthony Fontana (65e)
Cartons
Rouges: MONTRÉAL - Rommell Quioto (16e) Jaunes: PHILADELPHIE : Andre Blake (28e)