/sports/baseball
Navigation

Les Red Sox préparent un virage à 180 degrés

Coup d'oeil sur cet article

Les Red Sox de Boston ne représentent pas la même menace cette saison que lors des précédentes, mais la formation du Massachusetts ne compte pas demeurer ainsi très longtemps.

Avec un dossier de 19-34, les Red Sox se sont échoués au dernier rang de la division Est de la Ligue américaine, à trois matchs des Orioles de Baltimore, au quatrième rang, et 16 des meneurs, les Rays de Tampa Bay.

«Nous faisons face à une saison décevante, a mentionné le président de l’équipe, Tom Werner, à la chaîne New England Sports Network, samedi. Nous n’avons aucune excuse. Nous possédons plusieurs atouts, nous sommes en mesure de dépenser et nous ne sommes pas une équipe dans un petit marché. Nous allons être de retour l’année prochaine.»

S’il y a un aspect du jeu qui a largement fait défaut cette saison, c’est du côté de la défensive, et plus précisément, les lanceurs. Les Red Sox ont accordé 320 points à leurs adversaires jusqu’à présent cette saison, le plus haut total des ligues majeures.

Ils doivent aussi se débrouiller sans deux de leurs artilleurs vedettes, en Chris Sale et Eduardo Rodriguez.

«Ce n’est pas un secret, tes lanceurs te procurent des victoires, a ajouté Werner. Les performances de nos lanceurs ne sont pas acceptables cette année. Ça va commencer de ce côté.»

La formation du Massachusetts peut toutefois se consoler en regardant son attaque. Les Red Sox ont marqué 240 points, le 15e plus haut total du baseball majeur, et ils présentent la sixième meilleure moyenne au bâton.

Toujours selon Werner, l’organisation a déjà entamé un plan pour la prochaine saison morte, afin de retourner à leur gloire d’antan.