/entertainment/tv
Navigation

Pier-Luc Funk est sur tous les fronts

On le retrouve sur les chaînes ICI Radio-Canada Télé, TVA et Noovo entre autres

Rue King
Photo courtoisie Pier-Luc Funk (ici avec Mehdi Bousaidan et Sophie Cadieux) dans une scène de Rue King, une des séries actuellement diffusées.

Coup d'oeil sur cet article

Un des comédiens les plus en vogue de sa génération, Pier-Luc Funk est une tête d’affiche de pas moins de quatre réseaux de télé cet automne. A-t-il peur de la surexposition ? « C’est une chose à laquelle j’ai réfléchi », laisse tomber le comédien à l’autre bout du fil. 

En raison de plusieurs tournages qui n’ont pu avoir lieu cet été, TVA, Radio-Canada et Noovo se sont servis de certains produits de leur plateforme d’écoute respective pour garnir la grille de programmation de la télé conventionnelle cet automne. 

Résultat : la sitcom improvisée Rue King et l’excellente série dramatique Fragile, deux émissions respectivement destinées à Club illico et à ICI Tou.tv, se retrouvent au petit écran cet automne, où le comédien est une des têtes d’affiche.

Noovo a aussi pigé sur Crave pour la série Pour toujours, plus un jour, où Pier-Luc Funk incarne un jeune homme atteint d’une maladie incurable.

De plus, il sera aussi une des voix de la série d’animation Les Frères Apocalypse, nouveauté de Télétoon la nuit. 

La surexposition, « c’est sûr que ça me préoccupe, je ne veux pas que les gens soient tannés de moi, confie le comédien à l’autre bout du fil. C’est pour ça que j’essaie de faire des projets différents. Je ne veux pas être partout à la fois et toujours montrer les mêmes couleurs ».

Un second souffle

Pier-Luc Funk est heureux que ces différents projets télé connaissent un second souffle au petit écran conventionnel. 

« Je pense qu’on est dans une ère où l’on sélectionne ce qu’on regarde plutôt qu’un poste à regarder. On se tourne plus vers les plateformes. Maintenant, ce n’est pas parce que tu joues à telle heure que ton émission sera vue, mais parce qu’elle est bonne. Mais il reste que j’ai grandi avec la télé traditionnelle. Si ça peut rejoindre encore plus de personnes, je suis content, parce que je suis super fier des projets que j’ai faits. »

Eh oui, Pier-Luc Funk a de quoi être fier. Les projets dans lesquels il est impliqué ont plutôt eu bonne presse. « Fragile, c’est la série pour laquelle j’ai reçu le plus de commentaires du milieu et du public, confie-t-il. C’est une série qui touche les gens à un niveau que j’ai rarement vu ». 

Après une comédie de situation, du doublage, une série dramatique et une autre jeunesse, le touche-à-tout polyvalent s’apprête à relever un autre défi : celui d’animer une émission de variétés.

Il sera à la barre de la nouvelle émission de TVA, Sans rancune, qui devrait être diffusée en janvier prochain. Un projet qui reflète une fois de plus son désir de s’investir dans des trucs différents.

Le tournage devrait débuter en octobre.

Cap sur l’animation

« C’est un beau moment pour se lancer le défi de l’animation, parce qu’en fiction, c’est assez compliqué avec la COVID », dit-il. 

Pier-Luc Funk avoue s’être beaucoup reposé durant le confinement. « J’ai toujours mille et un projets, et là, je me suis donné le droit de me calmer les nerfs, de recharger mes batteries pour revenir en force. Des fois, quand tu dis non à des choses, tu peux avoir l’impression de passer à côté de quelque chose. Là, à cause de la pandémie, je savais que je passais pas à côté de rien ».


Fragile est diffusée à Radio-Canada. Rue King est en ondes à TVA. Pour toujours, plus un jour est offerte sur Noovo. Les Frères Apocalypse prend l’antenne à Télétoon la nuit.