/opinion/columnists
Navigation

Bébés gâtés

Bébés gâtés

Coup d'oeil sur cet article

Claude Gervais de Shawinigan m’en a envoyé une bonne : « Maintenant que les parties de baseball se jouent sans spectateurs, est-ce que les Expos pourraient revenir ? »

J’ai bien ri, mais ce n’est pas drôle.  

Je suis de ceux qui souhaitent leur retour au bercail de toutes mes forces, mais je sais aussi très bien que j’ai ma part de responsabilité suite à leur départ. Vous également, et les journalistes aussi.  

On était là quand ils gagnaient et ils ont été formidables.  

Mais on était plus là quand ils reconstruisaient.  

Nous avons été comme des enfants gâtés sans patience, sans ténacité.  

Les estrades vides, c’était de notre faute, et pendant notre négligence on s’est fait voler notre équipe. 

Oui, c’eut été merveilleux un stade au centre-ville, mais on aurait très bien pu vivre un bon grand moment dans le Stade olympique. 

Le réalisez-vous ?  

Nous avions une équipe dans le baseball majeur et on l’a perdue.  

C’est honteux ! 

Ils étaient beaux, les Expos.  

Ils ont développé des superstars et ils ont offert des moments merveilleux, inoubliables.  

Ils avaient de belles promotions pour les partisans et ils représentaient très bien Montréal.  

Avouez que c’était agréable et spectaculaire d’aller les regarder jouer. 

Si jamais ils revenaient, il ne faudrait pas répéter la même erreur.  

Qu’en dites-vous ?  

Lâche pas Rodger ! 

De l’enclave 

  • Totalement dans le champ, mon Beaudry. Mon ami Marcel Bonin n’est pas le seul à avoir évolué avec Gordie Howe à Détroit, et Mauriche Richard à Montréal. Il y a eu aussi André Pronovost, Léo Gravelle, Albert Junior Langlois et même mon autre chum, Jean-Guy Talbot.
  • On a toujours vanté les qualités physiques exceptionnelles de Guy Lafleur. Savez-vous d’où vient cette puissance extraordinaire ? Je vous donne un indice. Pierrette, sa mère, 89 ans, vient de finir de rentrer son bois pour l’hiver.
  • Et Christian Larouche, le producteur du film qui sera tourné sur Flower, est aussi né un 20 septembre. Il a 66 ans aujourd’hui. Re-bonne fête.
  • Alexander Mogilny des Sabres de Buffalo n’a pas tardé. Il a marqué son premier but dans la NHL après 20 secondes de jeu seulement. C’était contre les Nordiques, octobre 1989.
  • La semaine prochaine à Montréal et dans la région, le soleil se couchera entre 19 h 30 et 20 h. Ça veut dire que vous pouvez encore prendre un départ de golf jusqu’à 14 h 30 environ et finir à la brunante.
  • Le grand monde du sport est souvent petit. En 1984, Yvon Lambert devient instructeur du Canadien Junior à Verdun, dont le capitaine est Claude Lemieux. Le gardien de but adjoint est un gars d’Halifax et s’appelle Troy Crosby, qui deviendra le père d’un certain Sydney Crosby.
  • Je ressens beaucoup de fierté en voyant œuvrer Julien BriseBois depuis son départ de Montréal. J’ai eu la chance de le connaître brièvement et je lui souhaite foncièrement de soulever le gros trophée avec son complice Mathieu Darche
  • La saison prochaine, devrait apparaître Kieffer Bellows dans l’uniforme des Islanders de New York. Il est le fils de Brian Bellows qui a gagné la Coupe avec le Canadien en 93. Un gros ailier gauche, choix de 1re ronde en 2016.
  • Vendredi, dans un aréna de la Rive-Sud, j’ai vu patiner le fils de Paul Byron dans un camp d’évaluation. Le petit a 6 ou 7 ans... une fusée sur la glace. Il a du papa dans le nez.