/news/coronavirus
Navigation

Les délais de dépistage se maintiennent à Québec

Il faut patienter environ une heure à Québec

Clinique de dépistage à Place Fleur de Lys
Photo Catherine Bouchard Clinique de dépistage à Place Fleur de Lys

Coup d'oeil sur cet article

Les délais d’attente dans les cliniques de dépistage de la COVID-19 à Québec n’ont pas augmenté avec le passage en zone orange et se maintenaient à moins d’une heure en moyenne lundi.

• À lire aussi: COVID-19: 586 nouveaux cas et deux décès supplémentaires au Québec

• À lire aussi: Le seuil des 3000 cas de COVID-19 franchi à Québec

La clinique installée Place Fleur-de-Lys présentait des délais allant de 30 à 45 minutes aux alentours de 10 h, et ce, autant du côté du service à l’auto que de celui pour les piétons.  

Clinique de dépistage à Place Fleur de Lys
Photo Catherine Bouchard

Du côté du parc Colbert, vers 10 h 30, le délai était d’un peu plus d’une heure, lors du passage du Journal. La file d’attente était donc fermée. Toutefois, le responsable à l’accueil indiquait que la situation allait changer rapidement et proposait aux gens de rester stationnés tout près. 

Clinique de dépistage à Place Fleur de Lys
Photo Catherine Bouchard

« Ça fait environ 40 minutes que j’attends », a indiqué un usager de la clinique du parc Colbert, qui a préféré taire son nom.  

L’homme a indiqué avoir des symptômes et avoir choisi de subir un test de dépistage sans égard au fait que la région passait en zone orange. 

« Je suis venu ici, car je pensais qu’il y aurait moins d’attente qu’à Place Fleur-de-Lys », a-t-il ajouté. 

Non loin derrière, Amélie Juneau et sa fille patientaient depuis une vingtaine de minutes. 

« Nous avons commencé à avoir des symptômes vendredi, des symptômes communs, mais ce matin, nous avons eu l’odorat coupé et ma fille a des courbatures », indique Mme Juneau.  

Amélie Juneau et sa fille ont commencé à avoir des symptômes vendredi dernier et ont décidé de se faire dépister.
Photo Catherine Bouchard
Amélie Juneau et sa fille ont commencé à avoir des symptômes vendredi dernier et ont décidé de se faire dépister.

Appel entendu

Selon Mathieu Boivin, porte-parole au CIUSSS de la Capitale-Nationale, les délais d’attente pour tous les sites sans rendez-vous, incluant celui d’Expo-Cité, étaient de moins de 45 minutes, lundi après-midi. Ils étaient de moins de 15 minutes, en fin de semaine.  

Dimanche, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a demandé aux citoyens de ne pas se ruer vers les tests et de laisser la priorité à ceux qui ont des symptômes ou qui ont été en contact avec des personnes positives. 

« Ça fait longtemps que nous aurions aimé que ce soit dit à la population, parce qu’une bonne partie de l’achalandage, c’étaient des gens qui n’avaient pas nécessairement besoin de se faire dépister », laisse tomber M. Boivin, en référence aux délais d’attente de plusieurs heures survenus récemment.  Pour prendre une bonne décision, il rappelle aux gens d’utiliser l’outil d’auto-évaluation des symptômes de la COVID-19, avant de passer un test de dépistage.  Par ailleurs, M. Boivin annonce la fermeture de la clinique à l’auto d’Expo-Cité, dès mardi.  

« Comme il commence à faire froid, elle sera mise en veilleuse. Si le besoin se présente, on va la réactiver », précise-t-il. 

La clinique ambulatoire d’Expo-Cité, elle, reste toutefois ouverte. 

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com