/sports/baseball
Navigation

Trois éléments à surveiller dans le baseball majeur

BBA-BBO-SPO-NEW-YORK-METS-V-TORONTO-BLUE-JAYS
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Il reste seulement une semaine à la saison écourtée de 60 matchs du baseball majeur et plusieurs éléments seront très excitants à suivre.

Voici trois questions qui n’ont toujours pas de réponse:

Qui sera des séries dans la Nationale?

Si le portrait des séries dans la Ligue américaine est déjà assez clair, c’est tout le contraire dans la Ligue nationale.

En effet, seulement deux formations ont déjà obtenu leur qualification, soit les Dodgers de Los Angeles et les Padres de San Diego.

Il reste donc six places disponibles et il y a encore 11 clubs qui peuvent espérer les obtenir.

À moins d’une catastrophe, les Cubs de Chicago et les Braves d’Atlanta devraient remporter leur section respective, ce qui laisse quatre places pour les Marlins de Miami, les Cardinals de St. Louis, les Phillies de Philadelphie, les Reds de Cincinnati, les Brewers de Milwaukee, les Giants de San Francisco, les Mets de New York, les Rockies du Colorado et les Nationals de Washington.

À moins de quelques petits miracles, les trois dernières équipes de cette longue liste ne devraient pas jouer au baseball en octobre.

Les Marlins et les «Cards» ont une longueur d’avance, eux qui détiennent respectivement 83,4% et 80,4% de chances de faire les séries.

Ce sont les Brewers qui ont le calendrier le plus intéressant cette semaine, alors qu’ils affronteront les Reds dans une série de trois matchs et les Cardinals à cinq reprises. Ils ont donc réellement leur destin entre les mains.

Qui sera le joueur par excellence de l’Américaine?

Sur le plan individuel, trois joueurs évoluant dans la Ligue américaine sont encore dans la course pour le titre de joueur par excellence.

Il s’agit des coéquipiers chez les White Sox de Chicago Jose Abreu et Tim Anderson, ainsi que du lanceur des Indians de Cleveland Shane Bieber.

Abreu a maintenu une moyenne au bâton de ,335, produit 53 points et frappé 18 circuits. De son côté, Anderson a une moyenne de ,360, produit 21 points et étiré les bras à 10 reprises. Le premier a cependant joué 11 matchs de plus que son coéquipier.

De son côté, Bieber a été dominant en 2020. En 11 parties, l’artilleur a maintenu un dossier de 8-1 et une moyenne de points accordés de 1,74. Il n’a jamais accordé plus de trois points à ses rivaux cette année.

Bieber devrait effectuer son dernier départ de la saison mardi. S’il réalise une autre brillante performance, il devrait remporter le prestigieux honneur, sinon ce sera l’un des deux représentants des White Sox.

Anderson remportera-t-il un deuxième championnat des frappeurs?

Parlant d’Anderson, l’athlète de 27 ans pourrait mettre la main sur un deuxième championnat des frappeurs consécutif. En date de lundi, il avait la deuxième meilleure moyenne au bâton du baseball majeur. Le meneur est D.J. LeMahieu des Yankees de New York, qui est à ,361.

Il reste sept matchs à Anderson pour reprendre la tête.