/finance/business
Navigation

Distillerie du St. Laurent: projet de 9,5 M$ au Bas-Saint-Laurent

Distillerie du St. Laurent: projet de 9,5 M$ au Bas-Saint-Laurent
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Distillerie du St. Laurent franchit une étape importante de son développement avec la construction d’une nouvelle distillerie située en bord de mer à Rimouski.

Cet investissement de 9,5 M$ permettra à l’entreprise de tripler sa capacité de production tout en améliorant la qualité d’accueil de ses visiteurs. Les promoteurs du projet espèrent ainsi transformer le site de la Pointe-au-Père en un pôle touristique majeur. 

À terme, près de 25 nouveaux employés s’ajouteront à l’équipe actuelle. La première étape consistera en la construction d’un chai de vieillissement en bordure du fleuve, un rêve que caressaient depuis longtemps les fondateurs de la Distillerie.  

Distillerie du St. Laurent: projet de 9,5 M$ au Bas-Saint-Laurent
Photo courtoisie

«Les murs de l’entrepôt à barils étant perméables, les spiritueux en vieillissement seront fortement influencés par l’air salin du large et les variations de températures extrêmes du Québec — une innovation qui contribue à notre désir d’embouteiller notre terroir», soutient Jean-François Cloutier, cofondateur et Capitaine de la Production.  

Achat d’équipements

Le projet prévoit également l’achat d’équipements supplémentaires, notamment l’ajout d’un deuxième alambic de cuivre de 2000 litres de fabrication canadienne, qui permettront à l’entreprise de passer le cap des 500 barils de whisky et d’Acerum produits annuellement. 

Les travaux seront exécutés par la firme Marcel Charest et Fils du Kamouraska. La conception de la distillerie a été confiée à l’équipe de l’architecte de renom Pierre Thibault.

«Le paysage exceptionnel du site deviendra un symbole et une signature tant pour Distillerie du St. Laurent que pour toute la région», est-il fait mention dans le communiqué de presse. 

La qualité d’accueil des visiteurs et l’aspect éducatif sont au cœur de la conception de la nouvelle distillerie.  

«Au-delà des objectifs de l'entreprise, c’est notre volonté de développer et de faire rayonner la région qui nous motive à aller de l’avant avec ce projet d’expansion. On sait que le Bas-Saint-Laurent est le plus grand producteur d’orge au Québec et l’un des plus importants producteurs de sirop d’érable. Avec ces nouvelles installations, on se donne les moyens de faire de notre région l’épicentre de la production de whisky et d’Acerum au Québec», mentionne Joël Pelletier, cofondateur et Amiral de la Marque. 

Ce projet est notamment possible grâce à un prêt de 3,5 M$ d’Investissement Québec. Plusieurs autres partenaires sont impliqués dans le projet tels que Financement agricole Canada, Desjardins Capital et le gouvernement du Québec. 

L’entreprise est active dans le milieu depuis 2015. Les spiritueux St. Laurent sont distribués dans plus de 12 pays.