/finance
Navigation

La Caisse mise 125 M$ US dans l’agroalimentaire durable

GEN - CAISSE DÉPÔT LOGO
Photo d'archives Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé mercredi qu’elle investira jusqu’à 125 M$ US au cours des trois prochaines années dans des entreprises agroalimentaires qui offrent des solutions pour atténuer les changements climatiques.

Ces placements se feront dans le cadre d’un partenariat avec le fonds d’investissement américain S2G Ventures.

«En facilitant les investissements dans des sociétés de capital de risque et des sociétés de croissance qui participent aux étapes de la production, de la chaîne d'approvisionnement et de la consommation, ce partenariat contribuera à réduire l'empreinte carbone du secteur agroalimentaire», a affirmé Kim Thomassin, première vice-présidente et chef des Placements au Québec et de l'Investissement durable à la Caisse, par communiqué.

«S2G est une firme d'investissement de premier plan dans ce secteur et nous sommes ravis de nous y associer pour soutenir les entrepreneurs qui rendront le secteur agroalimentaire plus durable», a-t-elle ajouté.

Selon la Caisse, S2G connaît bien le domaine de l’investissement vert dans le secteur agroalimentaire. Ce fonds a notamment appuyé financièrement le fabricant de boulettes végétales Beyond Meat, la chaîne de restauration rapide spécialisée dans les salades Sweetgreen ainsi qu'Apeel Sciences qui produit des enrobages comestibles qui permettent aux fruits de durer plus longtemps une fois cueillis.

Cette initiative de la Caisse fait partie de son objectif de réduire l’empreinte carbone de l’ensemble de ses placements de 25% par dollar investi d'ici 2025 par rapport à 2017.

Au 31 décembre dernier, la valeur des actifs faibles en carbone du bas de laine des Québécois s'établissait à 34 G$ US, une augmentation de 95% comparativement à 2017 lorsque ce virage a été entamé.

La Caisse dit maintenant tenir compte du climat dans toutes ses décisions d’investissement.