/entertainment/opinion/columnists
Navigation

La mauvaise joke de Sugar Sammy

Tweet de Sugar Sammy
Photo courtoisie @sugarsammy

Coup d'oeil sur cet article

Habituellement, Sugar Sammy me fait rire. Parce qu’il est drôle. Il a même réussi à me faire bidonner récemment avec sa blague sur Maripier Morin (je ne vous la raconte pas, allez voir sur YouTube).

Mais Sugar Sammy a tweeté hier un commentaire tellement méprisant sur le Québec qu’il avait juste l’air d’un gars aigri, amer, pas drôle du tout.

CE GARS-LÀ

L’humoriste, qui réagissait à l’annonce que l’Office québécois de la langue française créait 50 nouveaux postes, a écrit, en anglais : « In Quebec when businesses will go bankrupt, we’ll make sure they do it in French ».

Ce qui, traduit dans la langue de Michel Tremblay, signifie : « Au Québec, quand les entreprises feront faillite, on va s’assurer qu’elles le fassent en français ». Puis, sur Instagram, il a reproduit son tweet en ajoutant, en français : « Vive le Québec libre ! » avec une belle fleur de lys et beaucoup d’ironie. 

C’est comme si Sugar Sammy était incapable d’accepter le fait qu’on veuille vivre en français au Québec.

Sugar Sammy fait une belle carrière en France, où il est juge à l’émission La France a un incroyable talent. La langue officielle est bien le français, en France ? Eh bien, c’est la même chose au Québec !

Pourquoi Sugar Sammy a-t-il un problème avec ça ? S’il veut une province bilingue, il n’y a que le Nouveau-Brunswick qui a ce statut.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

La « blague » méprisante de Sugar Sammy a suscité une tonne de « Québec bashing » sur les médias sociaux. Comme par exemple : « CÂLISSE this province always finds a way to do dumb shit... » (je vous laisse traduire). 

L’ineffable homme d’affaires Mitch Garber a affirmé qu’il était bien d’accord avec Sugar Sammy. 

« Nous voulons vivre en français, protéger le français, encourager les anglos à parler français, inculquer la langue et la culture francophone chez les nouveaux immigrants, mais je vous assure que d’engager des nouveaux policiers de la langue ne peut être la meilleure façon d’accomplir tout cela ». Le hic, c’est que Mitch Garber a écrit tout ça... en anglais seulement ! On n’est pas à une contradiction près.

C’est quand même bizarre.

Sugar Sammy est un enfant de la loi 101. S’il parle si bien français, s’il fait des émissions de télé hilarantes comme Ces gars-là avec Simon-Olivier Fecteau, c’est précisément parce que les francophones se sont dotés de lois et d’organismes qui protègent le français au Québec.

Le Québec lui a donné une carrière florissante. Comment peut-il rester sourd à cette volonté des francophones de promouvoir leur langue ? Lui qui donne des spectacles en Punjabi et en hindi, il ne comprend pas l’importance pour tous les peuples de maintenir leur diversité culturelle ?

BONJOUR, NOT HI

Tiens, la prochaine fois que Sugar Sammy sera en ville, je lui propose de manger au nouveau resto qui a ouvert dans le Vieux, qui s’appelle... Slice + soda (on y vend des tranches de pizza et des liqueurs). Sur le mur, il y a une grande affiche : Take-out.

Mais Sugar Sammy a raison : il ne faut surtout pas que l’OQLF embauche plus d’employés pour faire respecter le visage francophone du Québec...