/finance/business
Navigation

Lion livrera ses premiers camions à Amazon d’ici janvier

Lion livrera ses premiers camions à Amazon d’ici janvier
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La Compagnie Électrique Lion livrera ses deux premiers camions électriques au géant américain Amazon d’ici la fin de l’année et ses huit autres ensuite, a tout récemment annoncé la PME de Saint-Jérôme.

La multinationale américaine de Jeff Bezos, première fortune mondiale, prévoit s’en servir pour ses opérations à l’intérieur du réseau de centres de distribution de l’entreprise, qui veut décarboniser ses opérations.

« Nos camions 100 % électriques seront un ajout précieux pour les opérations de camionnage d’Amazon pour l’atteinte de leurs objectifs de mobilité durable », a indiqué le président et fondateur de Lion, Marc Bédard, par communiqué.

L’entreprise québécoise sera chargée de l’entretien des véhicules électriques et formera également les chauffeurs de camion d’Amazon. 

Usine américaine

C’est à Saint-Jérôme que Lion fabriquera ses camions 100 % électriques pour Amazon, mais la québécoise espère ouvrir bientôt une importante usine de fabrication en sol américain pour tirer son épingle du jeu là-bas.

Lion s’est fait connaître pour ses autobus scolaires 100 % électriques, dont plus de 300 ont trouvé preneur ici, aux États-Unis et ailleurs au Canada.

Il y a quelques semaines, la PME a obtenu une commande historique de 50 camions urbains de plus de 20 millions $ du Canadien National (CN).

Au début du mois, Lion a indiqué qu’elle n’excluait pas de se lancer bientôt en Bourse pour financer sa croissance.

« Il y a beaucoup de gens qui aimeraient ça, nous voir à la Bourse, donc c’est sûr que c’est une option de financement », avait affirmé Marc Bédard, PDG de La Compagnie Électrique Lion, sur les ondes de l’émission Mêlez-vous de vos affaires sur QUB radio.

Fondée il y a 12 ans, La Compagnie Électrique Lion emploie quelque 360 personnes à son siège social ainsi qu’à son usine de Saint-Jérôme, dans les Laurentides.