/news/coronavirus
Navigation

200 lits réservés pour éviter les éclosions dans les résidences pour aînés

Ces unités permettront d’isoler les résidents infectés des autres usagers de leur établissement

Coup d'oeil sur cet article

En réaction à la hausse des infections dans des milieux d’hébergement, la Santé publique de la Capitale-Nationale a ouvert environ 200 lits d’isolement dans 20 CHSLD, dont une unité régionale de 40 lits au CHSLD Saint-Augustin de Beauport.

• À lire aussi: COVID-19: hausse record de 95 nouveaux cas à Québec, 33 sur la Rive-Sud

• À lire aussi: COVID-19: 471 nouveaux cas et quatre décès supplémentaires au Québec

• À lire aussi: Hospitalisations liées à la COVID-19: loin du point de rupture

Avec une quatrième journée consécutive tout juste sous la barre des 100 cas, le CIUSSS de la Capitale-Nationale a annoncé prendre de nouvelles mesures pour réduire les impacts de la deuxième vague dans les résidences pour personnes âgées.

La Santé publique a ouvert une unité régionale de 40 lits au CHSLD Saint-Augustin, dans le secteur de Beauport. Environ 160 lits seront aussi réservés dans 19 autres CHSLD pour les usagers positifs.

« Nous avons constaté, lors de la première vague, qu’on peut efficacement freiner la propagation du virus, voire même éviter des décès, si on identifie et on isole rapidement les usagers positifs », indique Sylvie Bonneau, directrice générale adjointe des programmes de soutien à l’autonomie des personnes âgées.

Bilan régional

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a confirmé mercredi avoir comptabilisé 95 nouveaux cas, un nouveau record.

De l’autre côté du fleuve, Chaudière-Appalaches enregistre quant à elle une baisse du nombre de nouveaux cas, avec 33 cas positifs confirmés.

Quant à la capacité du système de santé à suffire à la demande, le CHU de Québec a assuré être en mesure d’absorber la hausse actuelle des cas.

Cette sortie vient tempérer les propos du ministre de la Santé, qui a parlé mardi de « troubles au niveau du système hospitalier » à Québec et de « délestage ».

« Nous ne pouvons pas parler d’une situation “critique”, mais la pression s’accentue sur les hôpitaux de la région. Le CHU de Québec a la capacité nécessaire pour faire face à cette hausse », a assuré Bryan Gélinas, porte-parole du CHU de Québec.

Par ailleurs, en fin de soirée, la Santé publique a recommandé la fermeture pour une durée indéterminée de l’école Madeleine-Bergeron, un établissement spécialisé de la Commission scolaire des Découvreurs, situé à Cap-Rouge.

Également, une nouvelle éclosion a été rapportée à l’école secondaire Pointe-Lévy, alors que sept cas ont été confirmés par le directeur de l’établissement.

— Avec la collaboration de Simon Baillargeon et Jean-François Racine

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com