/news/currentevents
Navigation

Nathalie Normandeau n’exclut pas de poursuivre l’État

Nathalie Normandeau n’exclut pas de poursuivre l’État
Photo Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Libérée de tous les chefs d’accusation qui pesaient sur elle, Nathalie Normandeau n’exclut pas de poursuivre l’État.

• À lire aussi: Nathalie Normandeau libérée de tous les chefs d’accusation

• À lire aussi: «On m’a volé quatre ans et demi de ma vie» – Nathalie Normandeau

• À lire aussi: Procès Normandeau: l’UPAC et le DPCP doivent s’expliquer, dit le PQ

«Je ne sors pas d’une épreuve comme ça sans séquelles. En même temps, je veux me donner du temps pour analyser toutes mes options. Je ne dis pas oui, je ne dis pas non aujourd’hui. Je veux vraiment retourner toutes les pierres», a déclaré l’ancienne vice-première ministre du Québec vendredi en milieu d’après-midi sur les ondes du FM93. 

Mme Normandeau a ajouté que «quand tu vis quatre ans et demi comme ça avec la justice, j’ai tu-encore le goût d’embarquer pour des années encore? C’est long la justice. J’ai-tu encore le goût d’embarquer là-dedans? J’aurai une décision à prendre au cours des prochaines semaines. Je veux prendre le temps et le faire en toute sérénité». 

Interrogée par l’animateur Sylvain Bouchard sur son désir de refaire de la radio, l’ancienne animatrice a précisé qu’elle «aimerait beaucoup ça faire de la radio. (Je veux) reprendre le contrôle de ma vie professionnelle et personnelle et me trouver une job». 

Bouc émissaire

Répétant qu’elle a été «accusée faussement et injustement», elle a dit se sentir «soulagée».  

«Je me pose encore la question: pourquoi l’UPAC m’a arrêtée [le 17 mars 2016]? J’estime que j’ai été un bouc émissaire, dans toute cette histoire-là [...] Quand les enquêteurs ont cogné à ma porte, je me suis dit que ma vie était finie. Ils m’ont volé quatre ans et demi de ma vie.»

Vendredi matin, le juge André Perreault, de la Cour du Québec, a libéré Nathalie Normandeau et ses coaccusés des accusations qui pesaient sur eux.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.