/weekend
Navigation

«Les manipulateurs sont parmi nous» d'Isabelle Nazare-Aga: des techniques de contre-manipulation

Isabelle Nazare-Aga
Photo courtoisie Isabelle Nazare-Aga

Coup d'oeil sur cet article

Y a-t-il des manipulateurs dans votre entourage? C’est fort probable puisque dans la quatrième édition de son best-seller Les manipulateurs sont parmi nous, Isabelle Nazare-Aga note que 90 % des gens ont déjà eu affaire à ces individus toxiques. Ces hommes et ces femmes au comportement destructeur ruinent la vie sociale, la vie de famille, la vie de couple, les relations de travail, et peuvent mener leurs victimes jusqu’à la dépression. 

Publié pour la première fois il y a 22 ans, ce livre a été mis à jour cette année et l’auteure souhaite ainsi joindre une nouvelle génération de lecteurs. Le best-seller, traduit en 17 langues, témoigne de l’ampleur du phénomène. 

«Contrairement à ce que certaines personnes pensent, ce n’est pas un problème de société : c’est une manifestation d’une personnalité psychiatriquement pathologique. Et c’est pour ça que ça existe dans le monde entier», fait remarquer Isabelle Nazare-Aga, en entrevue.

«Il s’agit d’un problème humain, de relations, mais aussi de personnalité, affirme-t-elle. Et pour le moment, on n’a aucun traitement, ni pour les soigner ni pour les guérir. Donc, c’est à nous de changer. C’est à nous d’agir.» La spécialiste fournit d’ailleurs une liste de 30 caractéristiques pour repérer un manipulateur.

Il y a de l’espoir, et la spécialiste propose des pistes pour faire face à ces individus, même s’il n’y a pas vraiment moyen de les changer. «Quand nous sommes des personnes saines, il y a une réaction interne, inconsciente, de méfiance, d’alerte face à des gens anormaux. Et ce n’est pas possible d’avoir zéro émotion.»

Des stratégies 

Avec ce livre, la spécialiste souhaite aider les gens à comprendre qui ils ont en face – et «ainsi régler 50 % du problème» – et ensuite, avec des stratégies et des techniques, éviter les effets négatifs. 

Parmi ces stratégies, voici ses suggestions : les voir le moins possible, faire de l’évitement subtil, limiter le contact, changer de pièce, éviter de passer des vacances avec eux, ne pas être l’intermédiaire quand ils veulent que l’on donne un message négatif à autrui, etc. 

L’indifférence

Elle recommande aussi de faire de la contre-manipulation. «C’est une façon verbale de répondre, comme si on était indifférent, même si le cœur bat et que les mains sont moites.» Et il semble que les manipulateurs se font avoir! «Ils pensent qu’on a changé, qu’on n’est plus réactif comme avant, mais ils ne savent pas du tout qu’on a appris ça. Il ne faut pas leur dire!»

 Cette façon de faire permet de réduire la toxicité de la relation. «On ne se sent plus dans les mêmes états émotionnels. Même si c’est intense pendant les quelques minutes de contact, ça redescend beaucoup plus vite, alors qu’avant, on pouvait passer des heures, des jours, à ressasser ce qui était échangé avec un manipulateur. Quand on répond en contre-manipulation, c’est une forme humoristique ou une forme neutre, comme “t’as le droit de le penser”.»

Les problèmes se manifestent autant dans la sphère sociale que dans la sphère familiale ou en milieu de travail. «Quand vous avez un voisin manipulateur, c’est infernal. C’est tellement pas normal comme type de relation : ces gens nous créent des troubles d’anxiété, de sommeil, des réactions corporelles, du stress.» 

«On devient obsédé par ces personnes, surtout si on ne sait pas qu’ils sont des manipulateurs. On ne comprend pas pourquoi ils agissent avec autant de méchanceté, pourquoi ils médisent, pourquoi ils disent des choses fausses, pourquoi ils mentent. Il faut s’arrêter de dire pourquoi. La réponse, il n’y en a qu’une : c’est une pathologie. Ils veulent et aiment le conflit.» 


♦ Disponible en librairie.

♦ Isabelle Nazare-Aga est thérapeute comportementaliste et cognitiviste. Elle a exercé pendant plus de 30 ans en cabinet et dirigé plusieurs stages.

♦ Elle présente des séminaires sur l’art de faire face aux manipulateurs.

♦ Elle a aussi écrit les best-sellers Les manipulateurs et l’amour, Sortez de votre coquille ! et Je suis comme je suis.

♦ Un boîtier de 52 cartes avec des phrases-conseils à mémoriser et appliquer selon le contexte est aussi offert.

EXTRAIT 

<b><i>Les manipulateurs sont parmi nous</i></b><br/>
Isabelle Nazare-Aga<br/>
Les Éditions de l’Homme<br/>
2020, 288 pages
Photo courtoisie
Les manipulateurs sont parmi nous
Isabelle Nazare-Aga
Les Éditions de l’Homme
2020, 288 pages

« Les principes de contre-manipulation : Les principes que l’on peut soutenir pour contre-manipuler sont très précis. De cette précision dépendent les résultats. 

  • Faites des phrases courtes. 
  • Restez dans le flou. 
  • Utilisez les phrases toutes faites, les proverbes et les principes. 
  • Utilisez aussi le “On”. 
  • Faites de l’humour dès que le contexte le permet. 
  • Souriez, surtout en fin de phrase, si le contexte le permet. 
  • Faites de l’autodérision (soyez humoristique à propos de vous-même). 
  • Restez poli. 
  • N’entrez pas dans la discussion si elle ne mène à rien ou à la dévalorisation. 
  • Évitez l’agressivité. 
  • Utilisez l’ironie seulement si vous renvoyez un message et si vous êtes sûr de vous. 
  • Ne vous justifiez plus.  

En bref, faire en sorte que votre comportement soit celui d’un indifférent.

Le contrôle de soi est nécessaire et ces consignes représentent des balises à tout débordement d’émotions négatives pour vous. »