/news/coronavirus
Navigation

Le maire Lehouillier se dit « soulagé » pour les commerces

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier
Photo d'archives Jean-François Desgagnés Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier

Coup d'oeil sur cet article

Gilles Lehouillier s’est dit « soulagé » d’apprendre que la plupart des commerces demeureront malgré tout ouverts en zone rouge.

• À lire aussi: Zone rouge: une partie du Québec de nouveau confinée

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

C’est ce que le maire de Lévis a fait savoir lors d’un point de presse virtuel organisé, lundi soir, quelques minutes après la confirmation du passage en rouge de trois régions, dont Chaudière-Appalaches.

« La bonne nouvelle dans cette annonce, c’est que les commerçants ont été entendus, a-t-il avancé. Les bars et restaurants ont été affectés. [Mais] la restauration peut continuer en take-out [...] On salue le bon sens du gouvernement. »

Le gouvernement a été « sage »

D’après lui, « le gouvernement a quand même été sage dans sa décision en permettant la continuité pour les commerces, les écoles, les gyms et les milieux de travail ».

Il y a deux semaines, M. Lehouillier avait indiqué qu’une possible fermeture des commerces serait « catastrophique » et qu’elle pourrait conduire à plusieurs faillites.

Il avait également appelé le gouvernement à être « équitable » envers les commerçants qui n’ont rien à se reprocher.

Mises en place lors de la première vague de la pandémie, les mesures d’aides aux commerçants lévisiens seront reconduites.

« Dans cette deuxième vague-là, s’il manque un 10 000 $, par exemple, pour un prêt sans intérêts, on va être disponible à regarder ces projets-là », a assuré le maire.

Cellule de crise

Dès qu’elle a été informée du passage en zone rouge de la région de Chaudière-Appalaches, l’administration Lehouillier a réactivé sa cellule stratégique de sécurité civile.

Un plan sera déposé, mardi, par cette instance au comité exécutif, et les détails seront dévoilés mercredi matin en point de presse.

Lévis va par ailleurs lancer bientôt « une vigoureuse campagne d’information » de 200 000 $ à 250 000 $ axée sur deux volets : la primordialité du respect de toutes les consignes de la Santé publique et l’importance de l’achat local.

Pour ce dernier volet, M. Lehouillier dit vouloir convaincre les Lévisiens de minimiser les déplacements entre les quartiers de la ville « pour éviter de parcourir des distances inutilement ».

Exception faite des bibliothèques, qui devront fermer pour 28 jours à partir de jeudi, Gilles Lehouillier n’entrevoit pas, pour le moment, de fermeture d’autres infrastructures municipales.

Le personnel municipal, qui est actuellement en télétravail, ne reviendra pas non plus au bureau pour le moment.  

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com