/news/coronavirus
Navigation

Hausse record de 169 cas à Québec: agir maintenant pour espérer s’en sortir en 28 jours

Le directeur de santé publique ne sait pas s’il est réaliste de renverser une tendance aussi forte en 4 semaines

Le directeur de la santé publique de la Capitale-Nationale, Dr André Dontigny
Photo Stevens Leblanc Le directeur de la santé publique de la Capitale-Nationale, Dr André Dontigny

Coup d'oeil sur cet article

À la vitesse où la région de la Capitale-Nationale accumule les cas depuis deux semaines, le directeur de santé publique régional somme la population de respecter les mesures sanitaires si elle souhaite ressortir du rouge au bout de 28 jours.

• À lire aussi: COVID-19: 799 nouveaux cas et sept décès supplémentaires au Québec

• À lire aussi: Encore des sacrifices pour 5 millions de Québécois

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

«Je ne sais pas si c’est réaliste en 28 jours [de redresser la situation], mais ce que je sais, c’est qu’il faut faire des efforts dès maintenant», souligne le Dr André Dontigny, nouveau directeur de santé publique de la Capitale-Nationale.

En point de presse mardi, le médecin a abordé, comme l’avait fait plus tôt le premier ministre, l’importance de rejoindre les jeunes de 15 à 30 ans, qui comptent pour 40% des nouvelles infections à Québec.

«Il faut être capable de rentrer en contact de manière adéquate avec eux. [...] On peut penser que les jeunes, de manière générale, ne mesurent pas correctement le risque associé à la situation. On va avoir le souci de mieux intervenir au cours des prochaines semaines», indique le Dr Dontigny, invitant notamment les parents à aborder la situation avec leurs enfants.  

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:   

La Santé publique invite d’autre part les jeunes à limiter leurs contacts sociaux en dehors de leur classe bulle. Pas d’amis à la maison, le moins de contacts possible sur le terrain de l’école, port du masque, respect du deux mètres, la commande est lourde, mais réaliste, selon le Dr Dontigny. «Soyez de bons ambassadeurs avec vos chums», lance-t-il à l’endroit de cette tranche d’âge «peut-être moins à risque, mais qui transmet le virus».

  • ÉCOUTEZ la chronique de Richard Martineau, sur QUB radio

Impact d’ici peu

Au niveau statistique, la Capitale-Nationale a enregistré mardi 169 nouveaux cas, un triste record, en plus d’un décès.  

Soixante-huit éclosions sont en cours sur son territoire.  

  • 10 écoles  
  • 10 lieux d’hébergement  
  • Plus de 30 lieux de travail  
  • 8 restaurants, bars ou cafés  
  • 2 établissements d’enseignement supérieur ou aux adultes  
  • 1 milieu religieux  
  • 1 lieu de villégiature (chalet)  
  • 1 domaine récréatif (ligue sportive)    

Le taux de positivité des tests atteint quant à lui les 4% selon les dernières données, l’un des plus élevés en province.

Selon le directeur régional, ces chiffres pourraient se faire sentir sur le système de santé d’ici «une semaine et demie à deux semaines».

«Ça va avoir un impact sur le système. Éventuellement, de par le nombre, on va avoir des gens âgés, des gens vulnérables touchés. Des gens beaucoup plus fragiles, plus susceptibles de se retrouver hospitalisés, de se retrouver aux soins intensifs ou même d’en décéder», confie André Dontigny.

Cellule familiale serrée

Sur le passage au rouge de la région de Québec, le Dr Dontigny a voulu revenir sur le concept de cellule familiale et sur l’interdiction de recevoir des gens à la maison.

Le médecin précise que des couples qui n’habitent pas la même adresse pourront se voir, mais les gens ayant plusieurs partenaires sont quant à eux priés de demeurer plus réservés pour les prochaines semaines.

«Les relations qui ne sont pas des relations stables, on vous encourage à ne pas avoir ces relations-là pendant ces 28 jours-là parce qu’elles contribuent à la propagation», a souligné le directeur régional de santé publique.

Chaudière-Appalaches

De l’autre côté du fleuve, en Chaudière-Appalaches, la situation semble un peu plus sous contrôle avec une autre baisse de cas au bilan quotidien. Vingt-cinq infections se sont ajoutées au bilan mardi.

Malheureusement, un autre décès s’est ajouté, ce qui porte le total régional à 19 depuis le début de la crise.

Au niveau des éclosions, 28 sont en cours sur son territoire  

  • 1 CHSLD  
  • 5 résidences pour personnes âgées  
  • 3 ressources d'hébergement  
  • 3 autres milieux de soins  
  • 7 écoles  
  • 4 entreprises  
  • 5 activités sociales ou de loisirs    

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com