/news/coronavirus
Navigation

Reconfinement: les restaurateurs retournent en mode repas pour emporter

Reconfinement: les restaurateurs retournent en mode repas pour emporter
Photo Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Les restaurateurs de Québec se tournent une fois de plus vers les plats pour emporter afin de survivre à la fermeture de leur salle à manger pour les 28 prochains jours minimum.

• À lire aussi: Fermeture en zone rouge: les restaurateurs sont déçus mais résignés

• À lire aussi: Fermeture en zone rouge: une décision terrible pour les restaurateurs

À la Taverna grecque Le Mezzé, tout était déjà prêt pour assurer le service de repas pour emporter, indique le propriétaire, Andreas Papadéas. 

«Ç’avait diminué, depuis la réouverture des salles, mais ça n’a jamais arrêté. La vibe était déjà lancée, bien des gens n’étaient pas prêts à sortir», fait valoir le restaurateur. 

M. Papadeas indique ne pas être surpris par la décision du gouvernement. Il a décidé de rendre disponible pour sortir tout ce qui se retrouve sur le menu et ainsi attirer un maximum de clients. 

«Offrir plusieurs options, ça aide, poursuit-il. Je crois que ce sera long [le confinement], ce sera plus que 28 jours, ce sera de quatre à cinq fois 28 jours.» 

Reconfinement: les restaurateurs retournent en mode repas pour emporter
Photo Stevens Leblanc

M. Papadeas, qui passe plus d'une dizaine d'heures dans son restaurant chaque jour de la semaine, estime faire le maximum pour traverser la crise.  

«Je ne vois pas ça comme un drame, je vois ça comme une autre épreuve», lance le restaurateur du quartier Montcalm. 

Il fait notamment allusion à des travaux majeurs d’aqueduc devant son commerce, qui ont commencé en mai dernier et qui devraient se terminer en novembre. 

M. Papadeas gardera l’ensemble de ses employés, à l’exception de son plongeur, puisque la vaisselle sera moins utilisée.  

«Mes serveurs vont se convertir en livreurs ou prendront des commandes téléphoniques», fait-il valoir. 

Reconfinement: les restaurateurs retournent en mode repas pour emporter
Photo Stevens Leblanc

Il invite les restaurateurs à se serrer les coudes, à faire preuve de courage et à faire le maximum pour survivre à la crise. 

Eddy Mai, propriétaire du Metropolitain, sur Cartier, n’a jamais rouvert sa salle à manger depuis la fermeture en mars. L’homme indique faire rouler son commerce «pour emporter» depuis le déconfinement. 

«C’est une question de santé et de sécurité. Ma clientèle et mes employés sont, en moyenne, plus âgés», fait-il valoir. 

Les revenus sont certes moins importants, mais ça fonctionne bien pareil, confie M. Mai. 

«J’arrive à payer les factures et les salaires», observe-t-il, admettant toutefois qu’il ne lui en reste pas beaucoup pour lui. 

Plus de 400 mises à pied

Du côté du Groupe Restos Plaisir, qui rassemble plusieurs bannières, dont le Cochon Dingue, Jaja et le Café du Monde, l’heure était plutôt triste. 

L’entreprise, qui comptait 900 employés avant la pandémie, n'en avait plus que 500. Pierre Moreau, le président-directeur général, a indiqué qu’il devrait mettre plus de 400 autres employés à pied pour la durée du nouveau confinement. 

«On ne pensait pas avoir à revivre ça, mais c’est la réalité, laisse-t-il tomber. Nous sommes en train de faire la liste de tous les employés touchés par cette mise à pied.» 

M. Moreau ne croit pas avoir à fermer des restaurants définitivement pour le moment, mais il espère que ce confinement n’ira pas au-delà de ce qui a été annoncé. 

«On espère que ce ne sera que 28 jours, c’est notre préoccupation, en ce moment», indique-t-il, ajoutant qu’ils sont prêts pour le service take-out

M. Moreau attend impatiemment de savoir quelles seront les mesures d’aide. Malgré ce coup de pouce du gouvernement, il estime injuste le sort de l’industrie de la restauration. 

«On va vivre avec cette décision et on va essayer de sauver les meubles», termine-t-il. 

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres