/sports/hockey
Navigation

Permission spéciale pour les officiels de la LHJMQ

Jonathan Alarie
Photo d’archives, Agence QMI Les arbitres de la LHJMQ seront obligés de covoiturer cette saison.

Coup d'oeil sur cet article

Puisqu’ils ne comptent pas sur des officiels basés dans chacun de leurs marchés et afin de minimiser le plus possible les frais de déplacement en ces temps de pandémie, la LHJMQ a obtenu de la Santé publique la permission de demander à ses arbitres d’utiliser le covoiturage même si cette pratique n’est pas recommandée dans la population.

Couvre-visage

Afin que les officiels du circuit Courteau puissent covoiturer, la Ligue a fait approuver un protocole à la Santé publique qui oblige les arbitres qui font du covoiturage à avoir avec eux du désinfectant à mains ainsi qu’un couvre-visage tout au long du trajet.

S’ils sont invités à éviter le plus possible les restaurants, ils peuvent tout de même y arrêter au besoin. S’il s’agit d’une commande à l’auto, chaque personne doit manger à tour de rôle son repas pendant que les autres arbitres à bord du véhicule conservent leur couvre-visage.

Les officiels sont également assujettis à la même application de traçage que les joueurs. Des suivis sont donc faits quant à leurs symptômes et, si un arbitre est aux prises avec des symptômes s’apparentant à ceux de la COVID-19, il doit demeurer à la maison.

Par ailleurs, la LHJMQ a annoncé les détails de son programme de webdiffusion, mercredi, à 48 h du début de la saison.

Les partisans qui désireront visionner les matchs de leur équipe favorite sur le web pourront le faire à raison de 7,99 $ par rencontre. 

Des forfaits mensuels seront aussi disponibles au prix de 39,99 $. À noter que contrairement aux années passées, les abonnés de Vidéotron n’auront pas accès aux rencontres gratuitement. La chaîne TVA Sports devrait présenter quelques parties d’ici les Fêtes. Des annonces sont à venir.