/news/coronavirus
Navigation

COVID-19 dans les écoles et garderies: 48h pour une réponse de la Santé publique à Québec

COVID-19 dans les écoles et garderies: 48h pour une réponse de la Santé publique à Québec
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Coup d'oeil sur cet article

Débordée, la Direction de santé publique de Québec peine à répondre dans un court délai aux écoles et garderies aux prises avec des cas de COVID-19, qui doivent parfois attendre jusqu’à 48h avant d’avoir la marche à suivre.

Il y a de la friture sur la ligne téléphonique directe et pourtant prioritaire réservée aux directions des établissements scolaires et services de garde à la petite enfance de la Capitale-Nationale.

En début de semaine, des parents de Québec ont été confrontés au choix déchirant d’envoyer leur petit à la garderie après qu’une éducatrice eut été déclarée positive au virus, mais sans que la Santé publique ait investigué.

Incapable, dimanche, de joindre qui que ce soit par l’entremise de la ligne d’accès rapide transmise par le ministère de la Famille, la direction des CPE Jardin Bleu Québec et la Maison des Enfants a dû donner des conseils temporaires aux parents.

Courriel aux parents

«Je n’ai pas eu la chance de parler à un médecin de garde à l’investigation de la Santé publique. Je dois laisser des messages et on ne m’a pas rappelée, précise la directrice, Nancy Drolet, dans un courriel aux parents. En ce moment, je ne peux empêcher aucun enfant de fréquenter le CPE. Il est de votre décision personnelle de garder votre enfant ou de le reconduire pour participer aux activités éducatives.»

Ce n’est que mardi tard en soirée que les parents des bambins qui fréquentent les deux CPE ont pu être éclairés par les autorités. Une seconde éducatrice a été placée en isolement préventif. La Santé publique a expliqué à la direction qu’«un nombre élevé d’investigations dans la région de la capitale» explique les délais. 

Notons que le document transmis aux parents comporte même des erreurs, référant à de nombreuses reprises au réseau scolaire. «La Direction de santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale confirme la présence de cas de COVID-19 à l’école que fréquente votre enfant», peut-on lire. 

Les écoles aussi

La situation touche également les écoles. Informée jeudi dernier d’un cas de COVID-19 dans une classe, la direction du Séminaire Saint-François (SSF) a demandé aux élèves du groupe de rester à la maison de façon préventive jusqu’à ce que «la situation puisse être évaluée par l’équipe de la Direction de la santé publique».

Ce n’est que dimanche que l’école secondaire privée a reçu la marche à suivre et l’a transmise aux parents. La direction du SSF n’a pas voulu faire de commentaires à ce sujet.

Le CIUSSS assure que la protection des écoles et des services de garde est une des priorités de la Santé publique. 

«Compte tenu du fort volume de résultats de dépistages livrés ces temps-ci, il peut cependant arriver que des gestionnaires soient informés [par un parent ou un employé] d’un cas positif avant même que la Santé publique n’ait obtenu l’information», convient toutefois le porte-parole, Mathieu Boivin.