/qubradio
Navigation

La ministre D'Amours ne serait pas loin de la porte

La ministre des Affaires autochtones, Sylvie D’Amours
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay La ministre des Affaires autochtones, Sylvie D’Amours

Coup d'oeil sur cet article

La ministre des Affaires autochtones, Sylvie D'Amours, ne serait pas très loin de la porte, avance le chef du Bureau parlementaire du Journal, Rémi Nadeau.

• À lire aussi: Le PLQ demande la démission de la ministre des Affaires autochtones

«Je peux te dire que s'ils [à la CAQ] acceptent que Ian Lafrenière donne des entrevues et aborde la question des affaires autochtones dans des médias, dis-toi que madame n'est pas très loin de la porte», a estimé M. Nadeau à l'émission de Pierre Nantel, jeudi matin, sur QUB radio. 

La ministre D'Amours fait l'objet de critiques depuis le décès de Joyce Echaquan, une mère de famille autochtone, qui a provoqué une onde de choc et d'indignation au Québec.

«La moindre des choses aurait été qu'elle [Sylvie D'Amours] se présente à l'Assemblée nationale, qu'elle montre sa sympathie [envers la famille de Joyce Echaquan]. On ne peut plus dire qu'on ne savait pas, on a un devoir d'action. Sinon, tasse-toi», a pour sa part renchéri la chroniqueuse Caroline St-Hilaire.    

  • Écoutez Rémi Nadeau et Caroline St-Hilaire sur QUB radio:    

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.