/news/coronavirus
Navigation

101 écoles aux prises avec des éclosions de COVID-19

La transmission entre les murs de l’école s’accélère

Coup d'oeil sur cet article

La transmission du virus entre les murs des écoles primaires et secondaires s’accélère: 101 écoles sont aux prises avec des éclosions de COVID-19.

Il s’agit des plus récents chiffres transmis par le ministère de la Santé, en date du 30 septembre. 

On compte présentement 499 écoles primaires et secondaires où au moins un cas de COVID-19 a été recensé, selon les chiffres du ministère de l’Éducation, si bien que des éclosions ont été déclarées dans 20% des écoles où la COVID-19 s’est infiltrée. 

La transmission dans les cégeps, les universités, les centres d’éducation aux adultes et de formation professionnelle semble toutefois plus limitée, puisqu’on n’y retrouve que 17 éclosions pour l’ensemble du Québec. 

Transmission à l’école

Selon plusieurs experts avec qui Le Journal s’est entretenu au cours des derniers jours, l’indicateur à surveiller n’est pas nécessairement le nombre d’écoles où au moins un cas de COVID-19 a été déclaré, mais plutôt le nombre d’éclosions. 

Il est inévitable qu’un plus grand nombre d’écoles soient touchées au fur et à mesure que le nombre de cas augmente dans la population. 

  • Écoutez l'entrevue de Sophie Durocher avec Simona Bignami, professeure au département de démographie à l'Université de Montréal, sur QUB radio:

L’enjeu est plutôt de déterminer à quel point un élève ou un membre du personnel qui a contracté la COVID-19 à l’extérieur de l’école risque de transmettre le virus à l’intérieur de l’établissement, ce qui constitue une éclosion, affirme Gaston De Serres, médecin-épidémiologiste à l’Institut national de santé publique. 

Le nombre grandissant d’écoles où une éclosion de COVID-19 a été déclarée «n’est pas une excellente nouvelle». 

«Mais il faut voir quelle est la taille des éclosions, ajoute-t-il. Avec deux ou trois cas, ce n’est pas très tannant. Mais on a un certain nombre d’exemples où il y a plus de cas et ça, ça devient plus fatigant.» 

Or les données concernant le nombre de cas dans chaque établissement ne sont pas rendues publiques. 

Le rempart de la bulle-classe?

Il reste aussi à déterminer à quel point les bulles-classes sont efficaces ou non pour limiter la propagation dans les écoles. 

Le plan de retour en classe du gouvernement Legault repose sur les groupes fermés, qui permettent de limiter les contacts entre les élèves qui ne proviennent pas de la même classe, afin de limiter la propagation du virus lorsqu’un cas positif est déclaré. 

Puisqu’il n’y a aucune distanciation physique entre les élèves d’une même bulle-classe, il n’est pas étonnant que le virus se propage à d’autres élèves du même groupe, soulignent des experts. 

Il n’a toutefois pas été possible jeudi de savoir si les éclosions dans les 101 écoles sont majoritairement circonscrites à l’intérieur d’une seule classe ou si le virus s’est propagé à l’extérieur de cette bulle. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres