/news/coronavirus
Navigation

Des barrages pour décourager les déplacements interrégionaux

Des patrouilleurs de la SQ font de la sensibilisation auprès des automobilistes

Les policiers de la Sûreté du Québec ont déployé un barrage vendredi sur la route 138, à Saint-Tite-des-Caps, en direction de Charlevoix.
Photo Didier Debusschère Les policiers de la Sûreté du Québec ont déployé un barrage vendredi sur la route 138, à Saint-Tite-des-Caps, en direction de Charlevoix.

Coup d'oeil sur cet article

La Sûreté du Québec déploie des barrages routiers sur les routes de différentes régions du Québec afin de contrôler les déplacements des résidents des zones rouges.

• À lire aussi: COVID-19: plus de 1000 nouveaux cas au Québec, sept décès supplémentaires

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Ces barrages, qui sont plutôt des points de sensibilisation de la Sûreté du Québec (SQ), ont pour objectif de limiter les déplacements entre les régions de différents paliers de couleur relativement à la COVID-19. 

Les régions concernées sont Charlevoix, l’Estrie, les Laurentides et Chaudière-Appalaches. 

L’approche est bien différente de celle utilisée au printemps dernier, assure Louis-Philippe Bibeau, porte-parole à la SQ. 

  • ÉCOUTEZ le tour de l'actualité de Mario Dumont et Vincent Dessureault, sur QUB radio :   

Pas de contravention

« Il n’y aura aucune restriction ni contravention remise, le but étant vraiment de sensibiliser les gens à ne se déplacer que si c’est vraiment nécessaire », précise-t-il. 

Le printemps dernier, les barrages routiers servaient à contrôler les allées et venues entre différentes régions, et les déplacements non essentiels étaient interdits. Les usagers de la route dont le déplacement n’était pas nécessaire devaient alors rebrousser chemin. 

En point de presse à Montréal vendredi, le premier ministre François Legault a indiqué que l’objectif est de s’assurer que les gens savent qu’ils entrent dans une zone rouge ou qu’ils en sortent. « Les policiers ne vont pas faire la chasse aux sorcières. C’est une surveillance », a-t-il dit.

Aléatoire

Par ailleurs, ces points de sensibilisation seront déployés de façon et de durée aléatoires. Ils peuvent prendre la forme de barrages, mais il est également possible que les patrouilleurs interceptent les automobilistes au hasard. 

La SQ s’est d’ailleurs rendue vendredi sur la route 138, à Saint-Tite-des-Caps en direction de Charlevoix, pour intercepter des véhicules de façon aléatoire.

Selon les informations obtenues par Le Journal, deux autres barrages seraient déployés sur la route 112, à Beaulac, et sur la route 108, à Saint-Évariste-de-Forsyth, en Chaudière-Appalaches.

La SQ refuse de confirmer où se tiendront ses interventions.  

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:   

« Ce sera fait de façon aléatoire, mais toujours stratégique », fait valoir M. Bibeau. 

La durée de ces barrages n’a également pas été précisée par la SQ. 

« Rendus là »

Ces déploiements tombent à point avec la plus belle fin de semaine pour apprécier les couleurs d’automne, notamment en région. 

Plus tôt cette semaine, Claudette Simard, préfète de la MRC de Charlevoix, indiquait qu’il n’était pas nécessaire de déployer de barrages et que les recommandations du gouvernement étaient suffisantes. Toutefois, l’inquiétude de la population et d’autres élus concernant la période achalandée qu’est l’automne dans la région, rendaient cette décision « logique », admet-elle. 

« Nous étions rendus là, fait-elle valoir. On souhaite garder nos entreprises ouvertes et on veut que ça reste longtemps comme ça. » 

Selon Mme Simard, « ç’a brassé » énormément depuis mercredi, alors que plusieurs entreprises de Charlevoix ont été touchées par des annulations de réservations.

À VOIR AUSSI         

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres