/misc
Navigation

Tournoi de football en mai: une réponse sous peu de U Sports

xxxxxx
Photo Jean-François Desgagnes L’entraîneur-chef du programme de football du Rouge et Or, Glen Constantin, lors d’une séance d’entraînement en 2019.

Coup d'oeil sur cet article

Glen Constantin saura sous peu si son projet de tenir en mai à l’Université Laval un tournoi de football regroupant six des meilleurs programmes au pays obtiendra le feu vert de U Sports.

U Sports doit accorder une dérogation afin que le projet se matérialise parce qu’il n’est pas permis habituellement de tenir des parties ou des entraînements pendant cette période de l’année. 

Constantin souhaite d’une part regrouper à Québec les équipes qui ont affronté le Rouge et Or en finale de la Coupe Vanier au fil des ans en plus des Carabins de l’Université de Montréal pour pimenter l’événement et d’autre part permettre de relancer le football universitaire qui est sur pause depuis novembre 2019 et de permettre aux amateurs de retrouver le chemin du PEPS. 

Les Marauders de McMaster, les Mustangs de Western, les Huskies de la Saskatchewan et les Dinos de Calgary ont confirmé leur intérêt par le biais de leurs directeurs des sports. L’entraîneur-chef des Carabins, Marco Iadeluca, nous a signifié son intérêt il y a quelques semaines. Il ne manquait que le feu vert de sa patronne. Quant aux Huskies de Saint Mary’s qui ont croisé le fer avec le Rouge et Or à la Coupe Vanier en 1999 et 2003, ils n’ont pas été invités étant donné que le programme connaît des ratés depuis une dizaine d’années.

Demande du Rouge et Or

Le comité technique d’U Sports formé de deux personnes a reçu la demande du Rouge et Or. Il a formulé ses recommandations au comité exécutif qui devrait trancher la semaine prochaine. Le comité exécutif est formé de cinq membres, mais la présidente, le vice-président et le trésorier du conseil exécutif sont les seuls qui sont habilités à voter. Les permanents de U Sports, soit le directeur général par intérim Dick White et la chef du sport Lisette Johnson Stapley complètent les cadres, mais ils n’ont pas le droit de vote.

«Les processus ont été suivis et j’imagine que la décision sera prise la semaine prochaine, a indiqué Johnson Stapley. Le comité technique a fait ses recommandations, mais je ne peux pas les dévoiler. En cette période de pandémie, il faut penser aux athlètes. C’est notre priorité. En temps normal, je peux voir que certains pourraient s’opposer au projet parce qu’il offre une opportunité à certaines équipes et pas à d’autres, mais nous ne sommes pas en temps normal. Il faut penser à la santé physique et mentale des étudiants-athlètes et leur offrir des opportunités. Quant au Défi Est-Ouest qui se déroule sensiblement aux mêmes dates, je n’ai rien entendu nous indiquant si l’événement aura lieu ou pas.» 

Demande spéciale

Le Défi Est-Ouest est un match d’étoiles qui réunit principalement les meilleurs espoirs de troisième année du réseau universitaire. 

Constantin avait contacté quelques-uns de ses homologues pour qu’ils accueillent un événement similaire au même moment pour permettre à toutes les équipes de jouer, mais U Sports dit n’avoir rien entendu à ce sujet.

Constantin avait envoyé une lettre à U Sports le 29 juillet pour mettre l’organisme au parfum de son projet. Selon les protocoles, c’est la directrice du Service des activités sportives Julie Dionne qui devait contacter U Sports. Au parfum du projet de son entraîneur et en accord avec son initiative, Dionne a envoyé une seconde lettre à U Sports, ce qui explique que le processus s’est étiré.