/sports/hockey
Navigation

Dawson Mercer et l’exemple de Patrice Bergeron

L’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi Dawson Mercer a de bonnes chances d’être le deuxième joueur de la LHJMQ sélectionné mardi, après Alexis Lafrenière.
Photo d'archives L’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi Dawson Mercer a de bonnes chances d’être le deuxième joueur de la LHJMQ sélectionné mardi, après Alexis Lafrenière.

Coup d'oeil sur cet article

La question est inévitable pour les espoirs d’un repêchage donné et elle vient de la part de tous les recruteurs et de beaucoup de journalistes : « À qui compares-tu ton style de jeu ? » Pour Dawson Mercer, la réponse est plus qu’évidente.

• À lire aussi: Un repêchage dans le salon

« Patrice Bergeron », lance-t-il sans hésiter.

On peut dire que le jeune hockeyeur terre-neuvien s’autoévalue bien puisque la majorité des recruteurs à qui Le Journal a parlé ont aussi nommé le joueur de centre des Bruins de Boston pour décrire le jeu de Mercer.

« C’est un joueur qui est efficace dans toutes les situations et qui joue bien sur 200 pieds, mentionne Mercer pour expliquer ce qu’il aime du jeu de Bergeron. Il possède d’excellentes habiletés qui font en sorte qu’il est dangereux en attaque et sur l’avantage numérique, mais, en plus, c’est l’un des joueurs les plus responsables dans sa zone. De plus, c’est une bonne personne et un bon leader », 

D’ailleurs, comme plusieurs jeunes, Mercer aimait personnaliser un joueur quand il jouait au hockey dans la rue ou à la patinoire extérieure dans sa jeunesse. Pas besoin de vous dire que le chandail qu’il portait était le 37 des Bruins.

« C’est le seul chandail que j’ai d’un joueur de la LNH », mentionne-t-il.

Horaire chargé

Échangé aux Saguenéens lors de la date limite des transactions l’an dernier, Mercer entame sa quatrième saison dans la LHJMQ. S’il n’a pu jouer avec Hendrix Lapierre à son arrivée à Chicoutimi l’an dernier puisque ce dernier était blessé, les deux hockeyeurs ont été placés ensemble lors du camp d’entraînement, et, à la lumière de leurs performances en matchs préparatoires, devraient former l’un des duos les plus redoutables du circuit Courteau en 2020-2021.

D’ailleurs, Mercer et Lapierre font partie des sérieux candidats à savoir quel joueur de la LHJMQ sera réclamé après Alexis Lafrenière, mardi.

« Tu ne veux jamais voir un coéquipier être blessé et rater plusieurs matchs. L’an dernier, c’était difficile pour Hendrix de ne pas pouvoir jouer. Cette année, on a la chance de jouer ensemble et je pense qu’on a très bien fait lors des matchs présaisons. Nous sommes deux joueurs de talent et on veut être des forces dominantes dans la ligue. C’est vraiment cool de savoir qu’on va vivre notre journée de repêchage ensemble. »