/sports/hockey
Navigation

Les Cataractes gâchent le départ du Drakkar

Auteur de 28 arrêts, le gardien de but des Cataractes Antoine Coulombe a été solide dans la victoire des siens. Le vétéran du Drakkar Nathaël Roy (38) a été le seul à tromper sa vigilance.
Photo Mario Dechamplain Auteur de 28 arrêts, le gardien de but des Cataractes Antoine Coulombe a été solide dans la victoire des siens. Le vétéran du Drakkar Nathaël Roy (38) a été le seul à tromper sa vigilance.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Les Cataractes de Shawinigan ont gâché le match inaugural du Drakkar de Baie-Comeau, samedi après-midi, grâce à une victoire de 3-1 sur la glace du centre Henry-Leonard.

Impliqués dans une deuxième partie en moins de 24 heures, les visiteurs de la Mauricie, inspirés par une belle performance de leur gardien de but Antoine Coulombe, ont su tenir le coup dans ce premier gain de la campagne. 

Les Cataractes ont inscrit le premier filet du match quand Jérémy Martin s’est emparé d’un retour de lancer pour tromper la vigilance du gardien Lucas Fitzpatrick. 

Plus nerveux en début de rencontre, les locaux ont affiché une meilleure cohésion au deuxième engagement. Le vétéran de 20 ans Nathaël Roy en a profité pour créer l’égalité 1-1 grâce à un but inscrit en avantage numérique. 

Les Mauriciens ont toutefois repris les devants avant la fin de la période médiane par l’entremise du Russe Vasily Ponomarev, auteur du but qui allait s’avérer celui de la victoire. 

En retard d’un but après 40 minutes, les Vikings du navire ont bien tenté la remontée au dernier tiers, mais Antoine Coulombe (auteur de 28 arrêts) a refusé de céder à nouveau. 

«C’est sûr qu’on aurait aimé que les joueurs provoquent plus de trafic devant le gardien adverse. Plusieurs tirs sont venus de loin et il faudra améliorer cet aspect en s’impliquant davantage physiquement», a commenté le pilote du Drakkar, Jean-François Grégoire. 

L’entraîneur en chef a reconnu que la nervosité a été un facteur important en début de rencontre. «Les gars ont démontré une bonne dose d’énergie, mais ils ont souvent été en retard face à une équipe rapide. Cela a mieux été par la suite et nous allons continuer de travailler pour améliorer les choses», a ajouté le dirigeant. 

En bref  

Xavier Bourgault (filet désert) a complété la marque pour les vainqueurs...Le Drakkar, qui a dominé 29-26 au chapitre des tirs au but, devra vite oublier le résultat de ce match et songer à celui de dimanche après-midi face aux Saguenéens à Chicoutimi.