/sports/hockey/remparts
Navigation

Les Remparts gagnent à Rimouski sans jouer un grand match

Nathan Gaucher, des Remparts, est étroitement surveillé devant le gardien de l’Océanic, Raphaël Audet.
Photo Agence QMI, Alexandre D’Astous Nathan Gaucher, des Remparts, est étroitement surveillé devant le gardien de l’Océanic, Raphaël Audet.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Le vétéran gardien Thomas Sigouin a bloqué 32 des 33 tirs dirigés vers lui pour mener les Remparts de Québec à un gain de 3-1 face à l'Océanic, ce dimanche à Rimouski.

«Nous n’avons pas joué notre meilleur match. Sigouin a été très solide devant le filet. On n'a pas eu un bon match. Nous avons fait de meilleures choses en troisième période. C’est tout à l’honneur des joueurs d’avoir trouvé une façon de gagner un match que nous n’aurions pas dû gagner», a analysé l’entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy. 

L’attaquant de l’Océanic, Luka Verreault, n’est pas parvenu à battre le gardien des Remparts Thomas Sigouin sur cette séquence.
Photo Agence QMI, Alexandre D’Astous
L’attaquant de l’Océanic, Luka Verreault, n’est pas parvenu à battre le gardien des Remparts Thomas Sigouin sur cette séquence.

«On peut donner une part de crédit à Sigouin. C’est un bon match de hockey. Nous avons dominé 18-13 dans les chances de marquer. C’est une partie qui aurait pu aller d’un bord comme de l’autre», a commenté le pilote de l’Océanic, Serge Beausoleil. 

L’Océanic sort fort

Après une domination de l’Océanic en début de match avec de beaux élans de Nathan Ouellet, Zachary Bolduc et Andrew Coxhead, entre autres, les Remparts ont profité d’une de leurs premières présences en zone adverse pour prendre les devants, lorsque Mikaël Huchette s’est emparé d’un disque libre pour marquer sans aide. 

Même s’il s’est fait prendre hors position en avantage numérique, Thomas Sigouin n’a pas cédé sur cette séquence, en infériorité numérique.
Photo Agence QMI, Alexandre D’Astous
Même s’il s’est fait prendre hors position en avantage numérique, Thomas Sigouin n’a pas cédé sur cette séquence, en infériorité numérique.

L’Océanic a été très menaçant lors d’une supériorité numérique, mais le gardien des Remparts, Thomas Sigouin, a été solide, volant à deux reprises son ancien coéquipier Coxhead. Avec quelques secondes à faire à l’engagement, Coxhead a brisé un jeu à sa ligne bleue pour s’amener seul vers le gardien adverse avec Nathan Ouellet. Son lancer a été bloqué et Ouellet a poussé la rondelle au fond du but sur le retour, mais la période était terminée. L’Océanic a joué une bien meilleure première période que vendredi à Victoriaville. 

Sami Paré s’est fait menaçant en territoire des Remparts.
Photo Agence QMI, Alexandre D'Astous
Sami Paré s’est fait menaçant en territoire des Remparts.

L’Océanic brise la glace

Il a fallu attendre 90 min pour voir l’Océanic marquer son premier but de la saison. L’attaquant recru Alexandre Lefebvre a profité d’un revirement en zone adverse pour s’amener seul devant le gardien des Remparts qu’il a habilement déjoué, en désavantage numérique. Après ce but, Lefebvre a été promu au 2e trio. Quatre minutes plus tard, ce fut au tour des Remparts de profiter d’un revirement en zone adverse et Peter Amanatidis a profité d’une belle remise de Xavier Fillion à l’embouchure du filet pour battre Raphaël Audet. 

Peu utilisé, l’attaquant William Dumoulin a fait sentir sa présence en frappant Nicolas Savoie en zone des Remparts.
Photo Agence QMI, Alexandre D'Astous
Peu utilisé, l’attaquant William Dumoulin a fait sentir sa présence en frappant Nicolas Savoie en zone des Remparts.

Première moitié de troisième période assez partagée. L’Océanic a menacé en fin de match à 6 contre 5, mais Evan Nause a complété la marque dans un filet désert. 

En bref

L’Océanic visitera les Cataractes vendredi à Shawinigan, tandis que les Remparts devraient recevoir les Saguenéens vendredi.