/news/coronavirus
Navigation

La COVID-19 n’est pas qu’une simple grippe

Le coronavirus envoie à l’hôpital des gens moins âgés

Coup d'oeil sur cet article

Les patients hospitalisés pour la COVID-19 sont globalement moins âgés et ont une santé moins précaire que ceux qui reçoivent des soins pour la grippe, selon une importante recherche internationale.

Le groupe de chercheurs dirigé à partir de l’université Columbia, à New York, est parvenu à cette conclusion en faisant l’examen des dossiers médicaux de 34 128 adultes hospitalisés pour la COVID-19 sur trois continents.

Aux États-Unis et en Espagne, par exemple, le patient type du coronavirus a entre 60 et 75 ans, ce qui est inférieur à la moyenne d’âge des gens qui se retrouvent à l’hôpital en raison de l’influenza, ont constaté les auteurs.

S’il est vrai que les patients de la COVID-19 ont souvent des problèmes de santé sous-jacents, l’étude indique que leurs comorbidités sont généralement moins nombreuses et moins sévères.

Chez les patients du coronavirus, la prévalence de l’hypertension va de 24 à 70 %, celle du diabète varie entre 13 et 43 %, et celle de l’asthme se situe entre 4 et 15 %.

« Malgré cela, en comparaison des patients hospitalisés pour la grippe ces dernières années, ceux atteints de la COVID-19 étaient généralement en meilleure santé », peut-on lire dans un communiqué de l’université Columbia.

Les patients atteints de la grippe étaient plus nombreux à souffrir de maladies respiratoires chroniques, de problèmes cardiovasculaires et de démence. Ces résultats vont à l’encontre de la croyance voulant que la COVID-19 ne touche que les personnes les plus âgées et vulnérables de la société.

Des infections différentes

La COVID-19 et la grippe sont des infections différentes à plusieurs égards, même si elles partagent certains symptômes, à commencer par le fait qu’elles ne sont pas causées par le même virus. La COVID-19 est causée par le virus SARS-CoV-2 contrairement à la grippe qui provient de diverses souches d’influenza.

La première est aussi plus létale que la seconde. Le nouveau coronavirus a fait plus d’un million de morts à travers le monde jusqu’à maintenant tandis que la grippe tuerait entre 290 000 et 650 000 personnes par an sur la planète, selon une estimation de l’Organisation mondiale de la santé.

- Avec la collaboration de l’Agence QMI