/news/transports
Navigation

3e lien: le MTQ offre une réponse de moins de 90 mots au BAPE

Quebec
Photo d'archives Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Invité par le BAPE à détailler l’état d’avancement du projet de troisième lien, le ministère des Transports lui a fourni des réponses si courtes – moins de 90 mots – qu’elles n’ont pas permis d’apprendre quoi que ce soit sur le futur tunnel Québec-Lévis. 

• À lire aussi: La congestion pourrait empirer à Québec, prévoient les experts

• À lire aussi: Le BAPE presse le gouvernement Legault de détailler son projet de troisième lien

Ceux qui espéraient que le MTQ dévoile enfin son jeu, vendredi, pour ce projet d’envergure, seront assurément déçus. Ils devront attendre l’annonce, cet automne, du ministre des Transports François Bonnardel pour connaître le tracé précis du troisième lien, l’emplacement de sa sortie au centre-ville de Québec et celui des stations pour le transport collectif.

Les commissaires du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), qui se penchent sur le projet de tramway à Québec, avaient posé deux questions au MTQ au sujet du 3e lien et de son impact sur le projet de tramway, jeudi. Ils ont obtenu des réponses en moins de 24 heures. 

Question : Veuillez détailler les démarches entreprises et l’état d’avancement du projet en date ou avant le 7 octobre 2020 en précisant les liens avec le projet de construction d’un tramway à Québec.

La réponse tient dans un court paragraphe. « L’étude des solutions ainsi que les analyses de circulation et d’achalandage se poursuivent en tenant compte des différents projets de la région. Quelques échanges ont eu lieu afin de prendre en considération certains ouvrages souterrains qui se retrouvent à proximité du tracé du tunnel Québec-Lévis. ».

Un seul tracé à l’étude

Le MTQ a également confirmé, dans sa missive, ce que le ministre Bonnardel avait déjà affirmé à plusieurs reprises sur la place publique. Le tracé le plus à l’est, via la pointe de l’île d’Orléans, a été définitivement écarté. « Le tracé reliant directement les centres-villes de Québec et de Lévis est le projet privilégié par le MTQ. Les différentes analyses et études se déroulent, maintenant, uniquement à l’intérieur de ce tracé », peut-on lire.

Inquiétudes de l’opposition

L’opposition à l’Hôtel de Ville n’a pas réagi, vendredi, au contenu de la lettre du MTQ sur le 3e lien. Cependant, elle a fait parvenir aux commissaires du BAPE sa propre lettre au sujet du tramway, disant se questionner « à l’effet que l’administration Labeaume tente de raccourcir la durée de l’appel de proposition ». 

Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, a souligné une récente déclaration du maire Régis Labeaume lors de son passage à Tout le monde en parle, dans laquelle il évoquait un processus de « 8-10 mois » pour l’appel d’offres destiné aux consortiums, alors que le directeur du bureau de projet a déjà évoqué un délai de 11 à 14 mois. 

Québec 21 s’inquiète visiblement de l’échéance électorale de novembre 2021 et dit vouloir s’assurer « qu’on ne tournera pas les coins ronds pour gagner du temps », a indiqué le porte-parole du cabinet de l’opposition, Claude-Olivier Fagnant.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.