/misc
Navigation

Dinde confinée

Coup d'oeil sur cet article

En mode COVID, l’Action de grâce prend des airs de pénitence.

On en a connu de plus festives, on se payait un long week-end à l’extérieur. 

On faisait une virée à New York pour Columbus Day...

Hélas, la « grosse pomme » a une saveur amère avec la frontière fermée. 

Et qui veut aller au pays du délirant Joker orange « boosté » aux stéroïdes ? 

Pas question non plus de changer de paysage. Il n’est pas recommandé de sortir de notre zone de couleur. Si on s’y aventure, il faut être prêt à se faire intercepter et réprimander.

Compris ! On reste chez nous

N’exagérons rien, nous ne sommes pas confinés.

Non, mais c’est tout comme... Pas de théâtres ni de salles de spectacles, pas de cinémas. Pas de bars ni de terrasses s’il fait beau. 

Pas de restaurants non plus, sauf pour les commandes à emporter.

C’est le but : les réunions en tout genre sont proscrites. 

Même pas un brunch entre amis ? Désirez-vous une amende de 1000 dollars avec ça ?

Beau programme des festivités !

Rendons grâce, on va pouvoir rester tranquilles à la maison. 

Regarder notre belle télévision, parquer les enfants devant leurs jeux vidéo préférés. 

Ramasser nos feuilles mortes et nous préparer à accueillir le frette.

Tant de belles activités auxquelles s’adonner : télécharger l’application COVID. Visionner les documentaires sur la crise d’Octobre.

Se rappeler qu’on vieillit en écoutant les grands succès de John Lennon qui aurait fêté ses 80 ans ces jours derniers.

On garde la dinde pour Noël

La dinde est confinée jusqu’aux Fêtes où elle triomphera sur nos tables.

Parce que finalement, ce qui compte, c’est de passer à travers cette saloperie de crise. 

C’est de se retrouver aux Fêtes auprès de ceux qu’on aime pour pouvoir enterrer 2020 à tout jamais !

Bonne Action de grâce quand même !