/weekend
Navigation

Pour aller mieux

Valerie Roumanoff
Photo courtoisie, Astrid Di Crollalanza Valérie Roumanoff

Coup d'oeil sur cet article

Tandis que les mesures sociales deviennent de plus en plus restrictives, on doit, dans la mesure du possible, faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aller bien et même, améliorer notre condition de vie. Ainsi, c’est peut-être le moment pour certaines personnes de profiter du moment présent pour surmonter certaines croyances qui limitaient leurs perspectives d’avenir.

<b><i>Les 4 croyances qui vous empêchent d’être libre</i></b><br/>
Valérie Roumanoff<br/>
Éditions Larousse<br/>
191 pages
Photo courtoisie
Les 4 croyances qui vous empêchent d’être libre
Valérie Roumanoff
Éditions Larousse
191 pages

Focaliser sur le positif n’est pas nécessairement facile en ce moment. Il y a une certaine lourdeur dans l’air, voire de la frustration, ce qui peut mener à des comportements irascibles. Néanmoins, il est possible de mettre cela de côté pour quelques heures et tenter de voir ce que l’on peut faire personnellement pour améliorer son sort. Est-ce le moment propice, par exemple, pour se lancer en affaires dans un tout nouveau domaine mieux adapté à notre réalité ? Se questionner sur ses rêves, ses possibilités, ou explorer de nouvelles avenues est certainement légitime. 

L’auteure Valérie Roumanoff, qui est hypno-thérapeute croit que plusieurs se limitent dans leur cheminement souvent en raison de fausses croyances qu’ils entretiennent à leur égard. « Je me suis rendu compte, chaque fois que quelqu’un vit un blocage dans sa vie, qu’il se cache une croyance limitante qui est à l’origine de ce blocage », explique celle qui souhaite permettre à chacun d’être autonome dans sa quête du mieux-être. « Travailler sur ses croyances, c’est s’autoriser à changer, à évoluer, et à aller mieux ».

L’incidence des autres

Les croyances que l’on s’impose peuvent être conscientes ou inconscientes. Elles peuvent remonter à l’enfance, selon l’éducation reçue. Selon l’auteure, si on vous a répété dans votre enfance que vous étiez maladroit, ou peu doué pour les études, cela peut avoir eu un impact sur vos propres croyances, même des années plus tard. « Les croyances sont le fruit de conclusions que nous avons élaborées à un certain moment de notre vie », explique Valérie Roumanoff.  

Déjà, prendre conscience que certaines croyances se sont installées en soi malgré nous est un pas dans la bonne direction pour changer nos comportements.

« Les croyances ne sont pas toutes conscientes. On peut savoir consciemment que de croire certaines choses n’est pas une bonne idée et, malgré cela, continuer à le croire incons-ciemment. Cette pensée, héritée de l’enfance, va diriger notre vie », fait remarquer l’auteure.

Le désir de changer

« Généralement, un changement d’attitude ne provoque pas forcément un changement de croyance, par contre un changement de croyance provoque toujours un changement d’attitude », lance-t-elle. 

Intégrer la notion du désir est également indispensable dans tout le processus puisque la volonté ne suffit pas. « Souvent, les gens disent qu’ils n’ont pas la volonté d’arrêter de fumer, en fait ce n’est jamais une question de volonté. La volonté, c’est une partie de nous qui veut contraindre une autre partie qui n’est pas d’accord avec le projet. Le désir au contraire peut rassembler, unifier. Le désir d’aller mieux, de s’en sortir, de s’épanouir, c’est le désir qui donne de l’énergie et de la motivation », indique Valérie Roumanoff.

De surcroît, l’auteure estime qu’il ne faut pas s’imposer de limites par rapport à nos désirs. « La plus grande des limitations personnelles ne se trouve pas dans les choses que vous voulez faire et que vous ne pouvez pas faire, mais les choses que vous n’avez jamais envisagé de faire. » 


♦ Valérie Roumanoff est aussi l’auteure de Vos problèmes vous veulent du bien.

♦ Elle offre également des séances d’hypnothérapie. D’ailleurs, dans son livre elle propose six séances d’hypnose à télécharger gratuitement. Pour plus d’info, on visite le site : pourallermieux.com