/sports/fighting
Navigation

EOTTM veut tenir son prochain gala au Québec

EOTTM veut tenir son prochain gala au Québec
Photo courtoisie, EOTTM Vincent Éthier

Coup d'oeil sur cet article

Durant la fin de semaine, le promoteur Camille Estephan a discuté de la possibilité de présenter son prochain gala au New Hampshire. Il a toutefois changé son fusil d’épaule dans les dernières heures.  

• À lire aussi: Oscar Rivas, un candidat logique pour Tyson Fury?

• À lire aussi: Makhmudov trop fort pour le Canada

• À lire aussi: Une offre pour Lemieux, mais...

«Samedi, à Shawinigan, notre protocole sanitaire a frôlé la perfection», a souligné Camille Estephan lorsque contacté par Le Journal de Montréal. «Après réflexion, je me suis demandé pourquoi je devrais présenter des événements à l’extérieur du Québec alors qu’on a prouvé que c’était possible ici en fin de semaine.

«Je veux garder nos galas au Québec même si j’avais pu sauver quelques milliers de dollars en allant au New Hampshire.»

21 novembre

Au départ, Estephan voulait présenter son deuxième gala de boxe le 14 novembre. Il a toutefois décidé de repousser cette date d’une semaine pour se donner de meilleures chances dans ses négociations avec la Santé publique.

«Pour l’endroit, on peut penser à des villes comme Chicoutimi, Rimouski ou une autre ville où ça sera possible selon les zones, a précisé Estephan. On pourrait avoir cinq ou six combats, dont deux avec le tournoi des 140 lb.

«Simon Kean sera aussi en action. Le délai sera donc moins important entre deux duels.»

Pendant la carte de samedi, le réseau Punching Grace, qui diffusait le gala Liberté, a connu quelques problèmes techniques.

«Nous faisons affaire avec la compagnie américaine Go Daddy, a souligné Estephan. Une tempête aux États-Unis a provoqué des problèmes avec la connexion avec le réseau. On a pris bonne note des commentaires des amateurs.

«Je suis très satisfait des résultats parce qu’on a connu une hausse de 40% dans nos abonnements.»

Les quatre as

C’est mercredi que le tournoi des 140 lb sera lancé officiellement. Mathieu Germain, Steve Claggett, Junior Ulysse et David Théroux batailleront pour un prix de 50 000$ en argent et trois titres mineurs dans différentes associations.

«On fera un tirage au sort pour déterminer les deux premiers combats, a indiqué Estephan. On prendra les quatre as dans un jeu de cartes pour représenter les quatre boxeurs.»