/qubradio
Navigation

Gilles Proulx avoue avoir «oublié les femmes»

Gilles Proulx avoue avoir «oublié les femmes»
PASCALE LEVESQUE/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Benoît Dutrizac a piqué avec humour le chroniqueur et auteur Gilles Proulx, en lui demandant comment «un vieux misogyne» comme lui a bien pu écrire le livre intitulé Ces audacieuses qui ont façonné le Québec.  

L'auteur, autrefois critiqué pour avoir «oublié les femmes» dans son ouvrage La mémoire qu'on vous a volée, a admis avoir fait erreur par le passé.

Dans son nouvel ouvrage, écrit conjointement avec le journaliste Louis-Philippe Messier, M. Proulx dresse le portrait de 60 femmes qui ont influencé l'histoire du Québec, d'Alys Robi à Lucille Teasdale, en passant par Monica la mitraille.

«On a toujours un flanc mou quelque part [...] Il y a toujours quelque chose qu'on oublie. Effectivement, moi, j'avais oublié les femmes.» 

  • ÉCOUTEZ l'entrevue intégrale de Gilles Proulx à l'émission de Benoît Dutrizac, à QUB radio.  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions