/misc
Navigation

Laissez-passer A-38

Coup d'oeil sur cet article

Décidément, les défis liés à la pandémie ne font que se multiplier. Les nouvelles mesures concernant la présence en alternance des élèves de secondaire 4 et 5 en classe viennent rappeler combien notre système d’éducation n’était pas préparé à l’enseignement à distance.

Pour les étudiants du cégep et de l’université, c’est littéralement la maison des fous d’Astérix et Obélix.

« M’entends-tu ? Me vois-tu ? »

S’il est un gag qu’on est assuré de voir au Bye Bye 2020, c’est certainement celui de la réunion Zoom. Qui n’a pas eu à dépanner un parent ou un ami qui tentait d’apprivoiser les vidéoconférences ? 

« M’entends-tu ? Me vois-tu ? » Ces deux questions vont passer à l’histoire comme la représentation du bordel communicationnel de la pandémie.

Mais si vous pensez que Zoom et Facetime, c’est compliqué, c’est que vous ne connaissez pas d’étudiants.

Au moment de préparer la rentrée de l’automne, on dirait que le ministère de l’Éducation s’est demandé : « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? »

La maison des fous

Microsoft Teams, Zoom, One Drive, Moodle, Google Drive, Microsoft Forms, Outlook, Facebook groups, Messenger, Omnivox avec LÉA et MIO, en voulez-vous, en v’là !

Il n’y a, semble-t-il, aucune uniformité dans la manière de présenter les cours et les examens aux étudiants. Pour plusieurs d’entre eux, le défi le plus important, c’est de garder le fil parmi tous les outils pour ne rien manquer de leur formation. 

Aucun endroit unique pour retrouver toutes les consignes et tous les travaux, aucune directive claire quant à l’utilisation d’une plateforme ou d’une autre, tant les profs que les étudiants sont laissés à eux-mêmes.

Vous perdez le fil d’une discussion de groupe ? Tant pis, vous n’aurez pas cette consigne importante pour préparer votre examen.

Poursuivre des études est devenu un parcours du combattant. 

Au fait, sait-on si la fameuse cote R sera à nouveau suspendue cet automne ?