/entertainment/stage
Navigation

Prix Théâtre: trois récompenses pour Les Plouffe

Neuf prix décernés pour la saison 2019-2020

Prix Théâtre: trois récompenses pour Les Plouffe
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

L’adaptation théâtrale des Plouffe a connu énormément de succès au Trident au début de l’année 2020 et elle a remporté trois prix, lors de la remise de Prix Théâtre 2019-2020.

Cette toute première adaptation théâtrale de l’oeuvre de Roger Lemelin a été récompensée, en début de soirée, lors d'un gala diffusé en ligne, pour le Meilleur rôle de soutien, la Meilleure mise en scène et les Meilleurs costumes.

Les Prix Théâtre, remis par les théâtres de Québec, sont décernés pour récompenser les réalisations des saisons théâtrales. Une saison incomplète pour celle qui a pris fin abruptement en mars dernier. 

Jean-Michel Girouard a reçu le prix Janine-Angers, pour le Meilleur rôle de soutien, avec sa très grande performance avec le personnage de Napoléon Plouffe.

Maryse Lapierre a été récompensée pour son travail de mise en scène et Sébastien Dionne pour la conception des costumes.

«C'est mon projet le plus important jusqu'à maintenant et mon plus beau moment de théâtre. J'ai rarement été aussi heureuse et excitée par un projet», a lancé Maryse Lapierre, après avoir reçu son prix. 

Hugues Frenette a remporté le prix Paul-Hébert, qui récompense un interprète qui s’est distingué dans un premier rôle, pour son personnage de L’Homme dans la pièce Lentement la beauté, qui avait ouvert la saison 2019-2020 de La Bordée.

Le Prix Nicky-Roy, qui souligne le talent exceptionnel d’un jeune comédien qui pratique son art depuis moins de trois ans, a été remis à Laurence Champagne, pour sa performance de Juliette Capulet dans Roméo et Juliette, présentée au Trident

Laura Amar a reçu le prix récompensant le Meilleur texte original avec Nikki ne mourra pas montée à Premier Acte. Il s’agissait du premier texte de la jeune auteure et comédienne.

Alan Lake a mis la main sur le Prix Jacques-Pelletier (éclairages, maquillage, conception vidéo et marionnettes) pour La duchesse de Langeais.

Le Prix Paul-Bussières, qui récompense la scénographie, a été remis à Véronique Bertrand pour la pièce Rouge présentée à La Bordée.

Le musicien Josué Beaucage a remporté le Prix Bernard-Bonnier, pour le meilleur environnement sonore, pour son travail sur Le cercle de craie caucasien.

Chacun des Lauréats, en plus de son prix, reçoit une bourse de 1000$.