/news/coronavirus
Navigation

Pas d’amis pour récolter des bonbons à l’Halloween

Québec pense aussi à Noël, mais ne sait pas encore quelle forme pourront prendre les célébrations des Fêtes

Coup d'oeil sur cet article

Les enfants ont été heureux d’apprendre qu’ils pourront passer l’Halloween malgré la pandémie de COVID-19, même si Québec a indiqué que certaines mesures sanitaires imposées à la fin du mois de septembre perdureront au-delà de 28 jours.

• À lire aussi: Voici comment passer l'Halloween de façon sécuritaire

• À lire aussi: Petits monstres, parents et commerçants ravis

• À lire aussi: Halloween: toujours annulée à Rouyn

La cueillette des bonbons devra cependant se faire sous certaines conditions. 

  • Écoutez la chronique de Geneviève Pettersen avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

« On ne pourra pas passer avec nos amis. Il va falloir rester avec les gens qui vivent sous le même toit. Aussi, il va falloir que les gens qui donnent les bonbons essaient de rester à deux mètres », a indiqué François Legault dans un point de presse jeudi après-midi.

Le premier ministre du Québec a suggéré de faire des sacs de bonbons et de les déposer dans un bol laissé à la disposition des enfants qui se serviraient eux-mêmes.  

« Soyez ingénieux », a demandé M. Legault.  

Le fait que la cueillette des bonbons se déroule à l’extérieur a influencé la décision de tenir l’activité puisqu’il y a moins de risque de propagation de la COVID-19 dehors.  

M. Legault a également été clair : pas question pour les adultes d’organiser des fêtes costumées à l’intérieur pour l’occasion.     

 

  • ÉCOUTEZ le commentaire de Caroline St-Hilaire sur QUB radio:   

Noël incertain

En parlant des célébrations de l’Halloween, le premier ministre a aussi évoqué qu’il « voyait Noël s’en venir » et qu’il aimerait bien que les familles puissent se réunir. 

Mais, tout dépendra de la progression de la pandémie au cours des prochaines semaines. 

« Ça ne serait pas le fun pour les Québécois si on ne pouvait pas, à Noël, voir notre famille et nos amis. [...] Est-ce qu’on sera capable d’être un groupe de six ? Est-ce qu’on serait capable d’être un groupe de 10 ? Ça, il est trop tôt pour le dire. Mais une chose qu’on peut déjà dire, c’est qu’il faut oublier les gros partys de Noël avec 100 personnes », a-t-il indiqué. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Des mesures qui perdureront

Québec a annoncé jeudi que 969 nouvelles personnes infectées et 28 décès supplémentaires s’ajoutaient au bilan de la COVID-19. On comptait aussi 493 patients hospitalisés, dont 83 aux soins intensifs. 

Depuis le début de la pandémie, 89 963 Québécois ont attrapé le virus et 6005 en sont morts.  

Bien que le nombre de nouveaux cas semble se stabiliser, le premier ministre a indiqué que certaines mesures mises en place pour les 28 jours d’efforts demandés à la population devraient perdurer au-delà du mois d’octobre.  

Il a aussi ajouté que la mise en place d’un couvre-feu comme dans certaines régions de la France n’était pas envisagée par son gouvernement.  

À VOIR AUSSI                 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres