/news/provincial
Navigation

Institut national d’optique: la Ville de Québec investit 1,4 M$ dans un incubateur technologique

Vue extérieure de l'incubateur technologique Quantino
Photo courtoisie Vue extérieure de l'incubateur technologique Quantino

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec investit 1,4 M$, sur trois ans, dans le lancement de l’incubateur technologique Quantino situé dans les locaux d’INO (Institut national d’optique), au Parc technologique du Québec métropolitain.

«Je considère que ce n’est pas risqué. Ce n’est quasiment pas du capital de risque, parce qu’on sait qu’il y a tellement d’entreprises qui sont nées de l’essaimage des technologies de l’INO que ça va faire des petits», a assuré le maire de Québec, Régis Labeaume, jeudi matin lors d’un point de presse virtuel.  

Selon lui, «ça va être payant et il va sortir de là des produits commercialisables. À moyen et long terme, on sera gagnants. Il n’y a aucun doute». 

De son côté, le gouvernement du Québec met 375 000$, sur trois ans, pour ce projet dont le budget global s’élève à près de 5 M$.  

Hautes technologies

Quantino est un incubateur d’entreprises en hautes technologies, notamment en optique, photonique, quantique et hardware. Il offre des infrastructures et des services visant à appuyer les entrepreneurs vers le succès commercial de leur entreprise.  

Plus de 17 000 pi2 d’espaces de travail, dont six laboratoires neufs à la fine pointe de la technologie, sont hébergés au siège social d’INO, à Québec.