/news/politics
Navigation

Legault écorche un journaliste de CHOI Radio X en point de presse

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre François Legault n’avait pas la langue dans sa poche lorsqu'il a été questionné par un journaliste représentant le média CHOI Radio X au sujet de la pertinence du confinement.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Halloween: la collecte de friandises pourra avoir lieu au Québec, sous certaines conditions

«D’abord, je ne vous cacherai pas que j’ai de la misère avec vous, M. Radio X, a déclaré d’entrée de jeu le premier ministre au journaliste. Les 28 décès d’aujourd’hui, ce sont de vrais décès.»

Le journaliste François Gariépy s’était déplacé de Québec à Montréal afin de questionner le premier ministre en lien avec la déclaration d’un envoyé spécial de l’OMS, plus tôt cette semaine, qui dénonçait le confinement comme principale mesure.

François Legault a noté que la situation actuelle n’avait rien à voir avec le confinement du printemps, quand les écoles et les entreprises avaient aussi fait l’objet de fermetures, et que les mesures restrictives mises en place avaient pour but de sauver des vies, de préserver les capacités du système de santé et d’assurer que les enfants puissent demeurer à l’école.

«Moi, j’invite Radio X à demander à ses auditeurs de respecter les consignes», a ajouté le premier ministre.

La station de Québec a été vertement critiquée, au cours des derniers mois, en raison de son positionnement, elle qui a donné le micro à de nombreux adeptes des théories du complot qui incitent au non-respect des consignes sanitaires.

La Ville de Québec et plusieurs bannières ont depuis mis fin à leurs placements publicitaires sur les ondes de CHOI Radio X.