/news/coronavirus
Navigation

Québec à la rescousse des fédérations sportives

70 millions $ pour aider les sports confinés

Sports de combat
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault vole au secours des fédérations et organisations sportives après avoir reconfiné les sports.

Selon nos informations, Québec allongera 70 millions $ pour donner un coup de pouce au milieu sportif et de loisir, grandement fragilisé par la pandémie.  

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

Les fédérations sportives, le sport étudiant, les centres d’entraînement, les camps de vacances et les centres communautaires de loisirs pourront compter sur de l’argent supplémentaire cette année pour passer au travers de la crise, selon un document obtenu par notre Bureau parlementaire.

Le montant de l’aide financière sera établi selon les règles habituelles, les subventions étant octroyées notamment en fonction du membership des organisations.

12 M$ pour la LHJMQ

Une somme de 12 millions $ sera entre autres accordée à la Ligue de hockey junior majeur du Québec, où les cas de COVID-19 se multiplient.

Plusieurs matchs ont été reportés en raison de la suspension de la pratique des sports d’équipe en zone rouge, d’autres à la suite d’une éclosion de joueurs déclarés positifs au virus.

Une enveloppe additionnelle servira également à rendre les sports, les loisirs et le plein air plus accessibles aux familles plus démunies et aux jeunes en régions éloignées.

Les organisations qui font la promotion du sport chez les femmes et les jeunes filles, qui sont souvent les premières à laisser tomber l’activité physique, verront aussi leur financement augmenter.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Éviter le départ des entraîneurs

Le gouvernement caquiste souhaite éviter un départ massif des entraîneurs et organisateurs, si la seconde vague de l’épidémie ne s’essouffle pas et force les autorités à interdire la pratique des sports d’équipe pour encore plusieurs semaines.

La précarité des entraîneurs et gestionnaires du milieu sportif ne date pas d’hier. Pas plus que la difficulté, notamment dans certaines régions loin des grands centres, de poursuivre les formations.

La pandémie a aggravé les choses. Selon nos sources, de l’argent sera disponible pour financer des mesures assurant une plus grande professionnalisation du réseau sportif.

Un fonds de réserve est également prévu en cas de «besoins supplémentaires».

Les sports d’équipe sont suspendus depuis le 8 octobre dans les régions en alerte maximale. Cette pause est prévue au moins jusqu’à la fin du mois, après quoi les autorités de santé publique doivent réévaluer la situation. 

Aide supplémentaire   

  • Québec allongera 70 M$ pour le sport et le loisir, des secteurs durement touchés par la pandémie.      
  • Les fédérations sportives, le sport étudiant, les centres d’entraînement, les camps de vacances et centres communautaires de loisirs y auront accès.      
  • Une somme de 12 M$ sera entre autres accordée à la LHJMQ.      
  • Les organisations qui font la promotion du sport chez les femmes et les jeunes filles pourront compter sur de l’argent supplémentaire cette année.       

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com