/sports/hockey
Navigation

Thornton à Toronto: une décision qui surprend

Thornton à Toronto: une décision qui surprend
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Pas plus tard que jeudi, Joe Thornton mentionnait en entrevue qu’un retour avec les Sharks de San Jose était possible, alors que le joueur de centre s’entraîne en Suisse. Dès le lendemain, le vétéran de 41 ans acceptait le contrat d’un an proposé par les Maple Leafs de Toronto; une décision crève-cœur pour ses anciens coéquipiers.

• À lire aussi: La masse salariale du CH scrutée à la loupe

«Je crois que je suis encore un peu paralysé par tout ça, a mentionné le capitaine des Sharks, Logan Couture, au site sportif The Athletic. En même temps, c’est son choix, et tout le monde dans l’organisation le respecte pour tout ce qu’il a fait pour nous, les joueurs. Il a tellement une place importante dans ma carrière.»

Couture et Thornton portaient en effet le même uniforme depuis 11 saisons. «Jumbo Joe», quant à lui, est le visage de l’organisation depuis son arrivée en novembre 2005. Outre un fantastique joueur de hockey, il était une présence appréciée de tous dans le vestiaire de San Jose.

«Le colosse va me manquer... J’ai beaucoup appris de lui, et sa présence va me manquer, a ajouté le défenseur Brent Burns. Il est unique, il n’y en a pas beaucoup comme lui... C’est dur de le voir partir, mais je suis heureux qu’il retourne à la maison près de sa famille. Je sais à quel point ils l’apprécieront.»

Thornton est effectivement natif de London en Ontario, ce qui a probablement joué dans la balance pour le dernier tour de piste du 14e meilleur pointeur de l’histoire de la Ligue nationale de hockey.

Ce mouvement vers la Ville reine a de quoi rappeler celui qu’a effectué Patrick Marleau en 2017. Ce dernier, qui vient tout juste de s’entendre pour un retour d’un an avec les Sharks, a révélé à Sportsnet que Thornton et lui avaient parlé d’une réunion chez les «Leafs» à l’époque.

Pas de doute pour Marleau, son grand ami aura un impact à Toronto. «Il sait encore où sont les gars sur la glace. Il sait où ils vont et ça lui permet d’être l’un des meilleurs joueurs sur la patinoire», a-t-il assuré.