/sports/soccer
Navigation

Un match important pour Miami

Un match important pour Miami
Photo Bill Streicher

Coup d'oeil sur cet article

Le match de samedi est peut-être important pour l’Impact, mais il l’est aussi extrêmement pour l’Inter Miami CF.

• À lire aussi: Envers et contre tout

La formation de la Floride pourrait en effet faire un bond très important au classement en récoltant les trois points.

En effet, si tout tombe en place, les hommes en rose pourraient passer de la 12e à la 9e place.

Ils ont actuellement 18 points, un de moins qu’Atlanta et Chicago, et deux de moins que l’Impact.

Le scénario idéal pour Miami serait de l’emporter contre l’Impact et de voir Chicago s’incliner face à Kansas City, et espérer le même sort pour Atlanta contre Toronto.

En montée

Dans un point de presse virtuel vendredi midi, l’entraîneur-chef Diego Alonso a rappelé que son équipe était dans une bonne séquence avec ses trois matchs sans défaite.

« Nous avons bon espoir de poursuivre sur notre lancée, nous sommes en pleine ascension. »

On sent très bien que cette équipe ne veut pas que sa première saison se termine par une élimination du tournoi automnal. C’est évident dans l’esprit du jeune Lewis Morgan.

« Une victoire nous permettrait de revenir en plein cœur du portrait des séries. »

À ses trois derniers matchs, Miami a battu les Red Bulls de New York et le Dynamo de Houston, et il a obtenu un match nul crève-cœur contre Atlanta dans un match qu’il n’aurait pas dû échapper.

Le talon d’Achille de cette équipe se situe sur le plan de l’attaque, qui n’a pas produit à la hauteur des attentes avec seulement 18 buts en autant de rencontres.

Mais Lewis Morgan estime que le vent est en train de changer.

« Ce qu’on peut retenir des derniers matchs, c’est qu’on crée beaucoup plus de chances. »

Diego Alonso veut voir ses joueurs avoir plus de mordant, notamment dans leur pression offensive.

« Lors de notre dernier match, on a vu en deuxième demie qu’on était plus justes dans notre façon d’attaquer. »

« On doit être plus combatifs en attaquant la dernière ligne de défense adverse. »