/sports/hockey
Navigation

Joe Thornton voit la coupe Stanley à Toronto

Le nouveau membre des Maple Leafs, Joe Thornton
Photo d'archives, AFP Le nouveau membre des Maple Leafs, Joe Thornton

Coup d'oeil sur cet article

Puisqu’il est âgé de 41 ans, Joe Thornton sait très bien que ses chances de remporter la coupe Stanley s’amenuisent d’une année à l’autre. C’est pour cette raison qu’il a accepté de rejoindre les Maple Leafs de Toronto, samedi.

Pendant son séjour avec les Sharks de San Jose, le joueur de centre a rarement connu de mauvais moments. Il a notamment participé à la finale de la Coupe Stanley en 2016. Mais en 2019-2020, le club de la Californie ne s’est pas qualifié pour les séries éliminatoires.

Il a donc décidé de rejoindre une équipe qu’il estime être capable de lutter pour les grands honneurs, acceptant au passage le salaire minimum de la Ligue nationale de hockey (LNH).

«C’est une très, très bonne équipe, a-t-il dit dimanche lors d’une vidéoconférence. J’ai besoin de gagner la coupe Stanley et je crois que c’est une bonne équipe qui est en mesure de le faire.»

Si les Maple Leafs montrent une grande force de frappe avec les Auston Matthews, Mitch Marner et John Tavares de ce monde, c’est toutefois le gardien Frederik Andersen qui a retenu l’attention de «Big Joe».

«J’adore vraiment, vraiment leur gardien. J’aime [Andersen]. Je pense que ça a été un gros facteur dans ma décision. Je crois qu’il est un grand gardien», a expliqué celui qui évolue actuellement avec le HC Davos, en Suisse, d’ici à la reprise des activités de la LNH.

Comme Montana?

N’empêche, Thornton a fait un choix déchirant en optant pour la formation de la Ville Reine, lui qui a joué les 15 dernières saisons avec les Sharks. «C’est probablement la décision de hockey la plus difficile que j’ai eu à prendre», a-t-il avoué.

Thornton a d’ailleurs raconté avoir eu une conversation avec le légendaire quart-arrière Joe Montana. Gagnant de quatre Super Bowl avec les 49ers de San Francisco, Montana avait terminé sa carrière dans la NFL avec les Chiefs de Kansas City.

Les Maple Leafs ont fait le plein de vétérans pendant la saison morte. Outre Thornton, ils ont embauché Wayne Simmonds, Zach Bogosian et T.J. Brodie, tous dans la trentaine, en plus d’avoir consenti une prolongation de contrat au vieux routier Jason Spezza.