/sports/baseball
Navigation

Les Rays en Série mondiale!

Coup d'oeil sur cet article

Les Rays de Tampa Bay ont échappé une avance de 3-0 dans la finale de la Ligue américaine contre les Astros de Houston, mais ils ont sauvé les meubles, samedi à San Diego, en défaisant la formation texane au compte de 4 à 2 dans le septième et ultime match de la série.

La formation floridienne est donc la première à obtenir son billet pour la Série mondiale, qui aura lieu à Arlington, au Texas. Elle y affrontera le gagnant du septième match entre les Braves d’Atlanta et les Dodgers de Los Angeles, disputé dimanche.

Les Rays ont rapidement fait connaître leurs intentions aux Astros en inscrivant deux points dès la première manche grâce au circuit de Randy Arozarena, alors que Manuel Margot était sur les sentiers. Il s’agissait de la septième longue balle des séries éliminatoires du voltigeur, un record pour un joueur recrue. De plus, l’athlète de 25 ans est à une seule réussite du record de tous les temps pour le nombre de circuits (8) en un seul parcours éliminatoire. Barry Bonds, Carlos Beltran et Nelson Cruz, respectivement en 2002, 2004 et 2011, partagent cette marque.

Mike Zunino a imité son coéquipier en expédiant la balle à l’extérieur des limites du terrain, en deuxième manche. Zunino a ajouté un autre point produit à son compteur grâce à un ballon sacrifice lors du sixième tour au bâton des siens.

Les Astros ont bien failli remonter la pente. Avec les buts remplis en huitième manche, Carlos Correa a frappé un simple bon pour deux points, mais l’artilleur Pete Fairbanks a su mettre fin à la menace.

Le lanceur partant des Rays, Charlie Morton, a été impeccable sur le monticule. En cinq manches et deux tiers de travail, il a seulement accordé deux coups sûrs tout en retirant six frappeurs sur des prises.

Le baseball majeur a, par ailleurs, annoncé les dates pour les matchs de la Série mondiale. Elle s’entamera le 20 octobre et il y aura deux jours de congé, après les deuxième et cinquième – si nécessaire – matchs.