/news/health
Navigation

Saguenay–Lac-Saint-Jean: des citoyens se préparent encore à s’entraîner à la maison

Coup d'oeil sur cet article

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, les entreprises spécialisées dans la vente d'équipements d'entraînement font de bonnes affaires, plusieurs citoyens se préparant à une possible fermeture des gyms à cause de la COVID-19.

Les clients achètent de l’équipement pour s’entraîner à la maison durant la deuxième vague, au cas où la région passerait au rouge, a constaté TVA Nouvelles.

Les équipements achetés actuellement ne sont toutefois pas les mêmes que lors de la première vague. Selon Éric Simard, propriétaire de Fitness L’Entrepôt, à Saguenay, les gens achetaient beaucoup plus de poids au printemps, alors qu'ils achètent surtout, à présent, des appareils d'entraînement cardio, comme des tapis roulants.

Certains commerces ont actuellement épuisé leurs stocks. D’autres ont réussi à obtenir les équipements nécessaires, mais ont dû modifier leur façon de faire des achats.

«Avant, on pouvait choisir et prendre quelques équipements de chaque. Maintenant, c’est à la palette ou rien du tout. Sinon, quelqu’un d’autre va les prendre», explique M. Simard.

Chez Club Piscine, également à Saguenay, on compte trois à quatre fois plus de clients qu’à pareille date l’an dernier. Les commandes n’ont pas encore été reçues, en raison des délais qu'occasionne la pandémie. Les clients sont donc invités à commander immédiatement les équipements souhaités.

En plus de vendre plus d’équipements localement, certains commerçants sont appelés à en expédier ailleurs au Québec ou dans le monde. C’est le cas, entre autres, de Fitness L’Entrepôt qui a envoyé de la marchandise à Chicago et en Ontario, tant on manque de ces articles partout dans le monde.