/finance/business
Navigation

Ventes en ligne: la SAQ espère livrer en 24h

Ventes en ligne: la SAQ espère livrer en 24h
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Société des alcools du Québec (SAQ) estime que ses ventes en ligne pourraient, d'ici trois ans, tripler et dépasser le cap des 200 M$, soit 6% de ses ventes annuelles aux particuliers. Pour appuyer cette croissance, la société d’État espère éventuellement livrer ses commandes dans un délai de 24 heures. 

Mardi, la PDG de la SAQ, Catherine Dagenais, a participé à une conférence web organisée par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain où elle a présenté le plan stratégique 2021-2023 de son organisation.  

«Le comportement du consommateur change et évolue. C’est à la SAQ de s’adapter à cette nouvelle réalité», a mentionné la grande patronne.   

La modernisation de la chaîne d’approvisionnement sera notamment l’un des importants chantiers pilotés par la SAQ, qui soufflera l’an prochain ses 100 bougies. L’ensemble des entrepôts du groupe à travers la province devraient, entre autres, subir une cure de jouvence, fait savoir la direction.  

L’expérience client sera aussi bonifiée. En juillet, la SAQ affirmait au Journal qu’elle analysait la possibilité de mettre sur pied son propre service de livraison à domicile. Actuellement, elle fait affaire avec Postes Canada ou l’entreprise Purolator pour assurer cette offre.  

«On veut investir dans notre chaîne d’approvisionnement afin de la rendre plus fluide et plus facile», a indiqué Mme Dagenais, ajoutant qu’il faut toutefois avoir en place les infrastructures nécessaires pour offrir des délais de livraison plus rapides, soit à l’intérieur d’une journée, comme c’est le cas pour la Société québécoise du cannabis dans certaines régions.  

Rappelons que, le printemps dernier, lors du confinement, les délais de livraison avaient explosé à la SAQ en raison de la forte demande.  

«Il y a eu un engouement pour les ventes en ligne. Comme nos clients, j’ai constaté les limites de ce qu’on pouvait offrir. C’est pour cette raison qu’on souhaite accélérer nos investissements», affirme Mme Dagenais, précisant vouloir également faire évoluer l’expérience dans les succursales.   

La SAQ, toutefois, ne cache pas que la superficie de certains magasins pourrait prochainement être revue en raison des impacts de la pandémie.  

Meilleure offre 

En plus de couper dans les délais de livraison, la société d’État souhaite améliorer son offre de produits en ligne. La SAQ gère actuellement son site transactionnel comme une succursale à part entière, soit avec une offre d’environ 30% de l’ensemble de l’inventaire de ses magasins.  

Mardi, la direction n’était pas en mesure de chiffrer financièrement l’ensemble de ses projets pour 2021-2023. Elle a mentionné avoir réalisé des économies de 225 millions de dollars grâce à son dernier plan stratégique.  

Les autres chantiers du plan stratégique 2021-2023 seront l’expérience employé, la responsabilité sociétale, notamment avec le recyclage du verre, et la performance financière.  

Par ailleurs, malgré les impacts de la pandémie et l’annulation de plusieurs événements à travers la province, la SAQ promet de maintenir ses dons et commandites en 2021.  

La direction espère verser, au cours des trois prochaines années, 3,6 milliards de dollars en dividendes au gouvernement. Elle vise une croissance de 4,6 % entre les exercices 2019-2020 et 2021-2023.