/news/health
Navigation

À bout de souffle, les infirmières procèdent à un autre coup d'éclat

Coup d'oeil sur cet article

Se disant à bout de souffle et débordées, les infirmières de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) ont procédé à un autre coup d’éclat mercredi matin.

• À lire aussi: Des infirmières épuisées veulent être entendues

Sur les terrains du CHSLD René-Lévesque de Longueuil, elles ont exhibé des photos format géant représentant 125 résidents pour dénoncer le manque d’infirmières et d'infirmières auxiliaires. Elles clament que le ratio est trop élevé pour que des soins de qualité et sécuritaires soient offerts. 

  • Écoutez l'entrevue de Nancy Bédard avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:  

Sur place, la présidente de la FIQ, Nancy Bédard, a raconté à TVA Nouvelles qu’il n’y avait qu’une infirmière et deux infirmières auxiliaires pour 224 patients dans ce CHSLD.

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Il s’agit de la deuxième action significative réalisée par la FIQ cette semaine. Lundi, ses représentants se sont fait entendre au pont Jacques-Cartier et au pont de Québec, voulant lancer un «signal de détresse» au gouvernement Legault.