/sports/baseball
Navigation

Mark Shapiro veut être de retour

Mark Shapiro veut être de retour
Photo BEN PELOSSE

Coup d'oeil sur cet article

Alors que son contrat de cinq ans avec les Blue Jays de Toronto arrivera à échéance à la fin de l’année, le président Mark Shapiro croit qu’il sera de retour pour «terminer le travail». 

C’est ce que l’Américain de 53 ans a révélé mercredi en conférence téléphonique. Selon lui, les discussions ont débuté et l’intérêt de poursuivre l’association est réciproque.

Shapiro, âgé de 53 ans, a été embauché par le club de l’Ontario après avoir occupé les fonctions de directeur général de 2001 à 2010 et celles de président de 2010 à 2015 avec les Indians de Cleveland.

«Je veux être ici, à la fois d’un point de vue personnel et peut-être plus important encore, je veux terminer le travail, a dit Shapiro. Je veux faire partie [de l’effort] pour ramener un championnat à Toronto et au Canada.»

«J'aime les gens avec qui je travaille et j'apprécie ceux pour qui je travaille. Je m'attends à ce que cela continue.»

Budget à définir

S’il estime que son directeur général Ross Atkins aura tous les outils pour améliorer la formation pour appuyer cette volonté, il devra malgré tout rencontrer les propriétaires le mois prochain pour établir un budget en vue du marché des joueurs autonomes.

«Je pense que les ressources seront là si nous pensons que les bonnes affaires existent et que nous faisons ces recommandations», a-t-il lancé.

Par ailleurs, le président croit que l’équipe sera en mesure de retrouver le Rogers Centre à Toronto pour la prochaine saison. Le club a disputé ses rencontres à domicile au Coca-Cola Field, où évolue habituellement leur filiale au niveau AAA, soit les Bisons, puisque la frontière entre le Canada et les États-Unis est actuellement fermée.

«Il y a des raisons d'être optimiste et d’avoir espoir que nous pourrons jouer à Toronto l’année prochaine», a-t-il dit, à propos d’une probable réouverture de la frontière.